Batteries pour véhicules électriques: le Chinois Guangzhou Tinci Materials Technology ouvrira une usine au Maroc

Une unité de fabrication de batteries pour véhicules électriques. (Photo d'illustration)

Guangzhou Tinci Materials Technology, un des plus grands fabricants chinois de matériaux pour batteries de véhicules électriques, annonce l’ouverture d’une usine au Maroc. La production de cette unité devrait servir à alimenter le marché européen.

Le 28/06/2023 à 12h14

L’écosystème des batteries pour véhicules électriques commence à prendre forme au Maroc. Le groupe chinois Guangzhou Tinci Materials Technology, un des plus grands producteurs d’électrolytes et de produits chimiques d’électrolytes pour les batteries au lithium, prévoit d’ouvrir une usine au Royaume.

C’est ce qu’a annoncé, ce mercredi 28 juin, le média chinois Yicai Global, qui cite un investissement de 2,8 milliards de dirhams pour la construction de cette future unité. «Le Maroc possède d’importantes ressources en minerai de phosphorite. La construction d’une usine dans le pays d’Afrique du Nord aidera également l’entreprise à mieux servir et explorer le marché européen», indique le groupe chinois.

En parallèle, ce dernier envisage d’ouvrir une autre unité, cette fois-ci aux États-Unis, dans l’État du Texas, pour approvisionner les marchés d’Amérique du Nord. Cette usine d’électrolytes pour batteries au lithium, d’une capacité de production annuelle de 200 000 tonnes, devrait être opérationnelle dans trente mois.

Un groupe en pleine expansion

Sur le marché en plein essor des matériaux pour batteries électriques, Guangzhou Tinci Materials Technology connaît une croissance spectaculaire, réalisant un chiffre d’affaires de 3,1 milliards de dollars en 2022, soit plus du double de celui des l’exercice 2021. Idem pour son résultat net, qui a connu une hausse de près de 160%, à près de 790 millions de dollars en 2022.

Guangzhou Tinci Materials Technology n’est pas le premier groupe chinois à investir dans la fabrication de matériaux destinés aux batteries pour véhicules électriques au Maroc. En avril dernier, son compatriote Yahua Industrial Group avait signé un accord avec le Coréen LG Energy Solution (LGES), numéro 2 mondial de batteries pour véhicules électriques, pour la production d’hydroxyde de lithium dans une unité marocaine. Cette joint-venture permettra à LGES de renforcer sa chaîne d’approvisionnement de ce matériau, notamment pour servir le marché des États-Unis, pays lié par un accord de libre-échange avec le Maroc.

Par Elimane Sembène
Le 28/06/2023 à 12h14