Tanger: C’est parti pour la 1ère édition du programme «Droit par l’Art» !

La cérémonie du lancement officiel de la 1ère édition du programme «Droit par l’Art», en présence de Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur.
Le 06/05/2023 à 20h44

VidéoLe coup d’envoi de la 1ère édition du programme «Droit par l’Art» a été donné, le vendredi 5 mai à Tanger. Ce programme, composé d’une série de manifestations et d’activités artistiques, en plus de débats autour des thématiques juridiques, vise à illustrer le nouveau modèle de l’Université publique marocaine, plus ouverte aux champs culturels et sociaux.

L’ancienne gare de Tanger Ville s’est transformée, dans la soirée du vendredi 5 mai, en une véritable galerie et scène artistique. Ce lieu emblématique de la ville du détroit a accueilli une exposition collective de tableaux, sculptures et autres créations plastiques réalisés par des étudiants de l’Université Abdelmalek Essaâdi de Tanger, et ce dans le cadre de la 1ère édition du programme «Droit par l’Art».

Initié par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, ce programme s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération de la transformation de l’écosystème de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation.

Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, a indiqué dans son mot inaugural que le principal objectif de ce programme national est d’illustrer le nouveau modèle de l’Université publique marocaine, lieu de transmission de connaissances, à travers la création d’un lieu d’expression artistique et culturelle.

Ainsi, deux semaines durant, les étudiants de Tanger et d’autres villes de la Région participeront, aux côtés d’artistes professionnels, à nombre d’activités et manifestations artistiques, dont des créations d’arts plastiques et la production d’une pièce de théâtre. En plus, le programme propose une panoplie d’ateliers et de sessions-débat animés par des experts juridiques.

Dans ce cadre, le programme propose des thèmes touchant à des aspects de la vie quotidienne, allant de certaines dispositions du Code pénal et du Code des obligations et des contrats à la dissémination de certaines notions juridiques de base. Il est à noter qu’aux côtés des experts juridiques et artistes, les étudiants ont participé à la sélection des 28 sujets sur l’art et la loi qui seront abordés. Impliquant experts juridiques, artistes professionnels et étudiants, cette première édition a pour vocation d’être généralisée à l’échelle des autres régions du Royaume.

Par Said Kadry
Le 06/05/2023 à 20h44

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800