Tourisme à l’été 2023: à Tanger, autorités locales et opérateurs économiques se préparent à la haute saison

Port de Tanger Med, à l'été 2022.. Tanger Med

Revue de presseLes opérateurs hôteliers font part d’une activité dynamique, favorisée par la hausse des températures et les dernières vacances scolaires. Et préparent déjà la haute saison, celle de cet été 2023. Une revue de presse du quotidien Les Inspirations Eco.

Le 09/05/2023 à 21h49

En plus de touristes nationaux, venus d’autres villes du Royaume, Tanger assiste (déjà) à un afflux important de touristes étrangers, ainsi que de Marocains résidant à l’étranger. Un constat qu’effectue Les Inspirations Eco, ce mercredi 10 mai.

«La fin précoce de la saison pluvieuse, combinée à une hausse sensible des températures ces dernières semaines, a d’ailleurs poussé les autorités de la ville à d’ores et déjà installer les différents dispositifs nécessaires pour l’accueil des estivants sur les différentes plages de la ville. C’est le cas, notamment, sur la plage municipale de la Corniche de Tanger», indique le quotidien spécialisé.

L’ensemble des opérateurs du Nord du Royaume, dans leur globalité, espèrent ainsi rééditer les performances de la saison précédente. A l’été 2022, les arrivées de touristes s’étaient établies aux alentours de trois millions, «ce qui constitue, pour les professionnels du secteur, une véritable source de satisfaction, car positionnant le Nord du Maroc comme un des principaux pôles d’activité touristique du Royaume», écrit Les Inspirations Eco.

Les opérateurs tablent ainsi sur des retombées à court et à moyen terme du dernier Mundialito, sur leurs activités. La visibilité conférée par cet évènement ne manquera pas de porter des résultats au cours de la haute saison touristique, période la plus propice pour profiter de la destination et de ses charmes, en particulier en ce qui concerne le tourisme balnéaire.

«En outre, l’épopée des Lions de l’Atlas, lors du dernier Mondial au Qatar, devrait continuer de porter ses fruits», explique le quotidien.

Cité par Les Inspirations Eco, Ali Kadiri, président de l’Association régionale de l’industrie hôtelière, est optimiste: «je pense que la saison touristique, notamment la haute saison, s’annonce bonne. Cela, d’autant plus que Tanger fait partie des villes qui sont retenues pour accueillir certains matchs de la Coupe d’Afrique des Nations U23 [du 24 juin au 8 juillet, Ndlr]. Cela, conjugué à la hausse de la fréquentation habituelle durant l’été, est une source d’optimisme pour les opérateurs touristiques et les établissements hôteliers».

Le tout, selon lui, sera de poursuivre les efforts pour contribuer à une baisse des prix du transport maritime, qui ont été multipliés par trois depuis le Covid. «Le coût de la traversée maritime reste élevé. Et pour une destination aussi proche de l’Europe que Tanger, le maritime revient parfois plus cher que l’aérien», a-t-il expliqué au quotidien.

Par Nabil Ouzzane
Le 09/05/2023 à 21h49