Métiers de l’aéronautique: une journée de sensibilisation pour susciter des vocations chez les collégiens de Nouaceur

Des collégiens et lycéens de la province de Nouaceur ont eu l’opportunité, le 5 octobre 2022, de découvrir les métiers de l’aérien à l’Institut des métiers de l’aéronautique de la province de Nouaceur. . Adil Gadrouz / Le360

Des collégiens et lycéens de la province de Nouaceur ont eu l’opportunité, le 5 octobre 2022, de découvrir l’univers des métiers de l’aéronautique. Diverses activités ont été programmées afin de susciter de futures vocations dans un domaine stratégique pour le Royaume.

Le 05/10/2022 à 17h35

Le ministère de l’Industrie et du commerce a organisé, le 5 octobre 2022, à l’Institut des Métiers de l’Aéronautique de la province de Nouaceur, une journée de sensibilisation pour faire découvrir aux jeunes les métiers de l’aérien.

Première du genre au Maroc, cette initiative est organisée en partenariat avec la province de Nouaceur, le constructeur Boeing, le Groupement des Industries Marocaines Aéronautiques et Spatiales (GIMAS) et l’ambassade des États-Unis au Maroc.

Dans une allocution diffusée en ligne à cette occasion, le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour a fait savoir qu’«il s’agit de réussir notre transition vers l’industrie 4.0 et notre positionnement sur des procédés complexes à forte valeur ajoutée. Dans cette marche vers l’excellence, l’élément humain reste le maillon fort dans le développement de l’industrie locale et nationale. C’est pourquoi nous organisons aujourd’hui, une rencontre de sensibilisation aux métiers de l’aéronautique au profit des jeunes de la province de Nouaceur».

Pour sa part, le Président du GIMAS, Karim Cheikh a déclaré: «en partenariat avec l’Etat, le GIMAS met l’accent sur les technologies avancées de l’Industrie 4.0, sur l’innovation, la R&D et la formation du capital humain et les jeunes de notre pays. Il est donc impératif de nous impliquer dans le système d’éducation-formation pour assurer l’accès égal et équitable à l’école et à l’université pour tous nos enfants, mais également de leur garantir le droit à un enseignement de qualité, doté d’une forte attractivité et adapté aux besoins du marché de l’emploi».

Au cours de cette journée, une cinquantaine d’élèves du collège et du lycée, accompagnés de proffessionnels, ont participé à un ensemble d’activités ludiques liées à l’aérospatial. Le but est de leur offrir la possibilité d’interagir et d’échanger avec les ingénieurs et techniciens autour des possibilités de carrière. Des concours leur ont été proposés pour susciter davantage la curiosité de ces jeunes. 

L’Institut des Métiers de l’Aéronautique de Nouaceur a vu le jour en 2011, pour former initialement 400 étudiants. Cet établissement d'excellence forme actuellement plus de 2.000 ingénieurs et techniciens. 

Le partenariat public-privé visant à former le capital humain dans les industries de l’aéronautique ne peut donc que consolider le positionnement du Royaume et son rayonnement à l’international.

C’est ce qu’a noté le Chef de mission adjoint par intérim de l’ambassade des Etats-Unis au Maroc, Stephen O’Dowd: «l'industrie aéronautique est devenue un moteur essentiel de la croissance économique du Maroc. Boeing et d'autres entreprises américaines comprennent l'importance cruciale d'investir dans le développement des jeunes pour s'assurer que l'industrie aéronautique et d'autres industries puissent répondre aux besoins de nos économies de plus en plus interconnectées et complexes, et le faire d'une manière durable et équitable, en s'appuyant sur les talents de nos sociétés. C'est pourquoi nous, à l'Ambassade des États-Unis, travaillons de manière étroite avec nos partenaires marocains pour soutenir l'enseignement des disciplines STIM» a conclu le diplomate américain.

Le 05/10/2022 à 17h35