Plus de 24.000 entreprises immatriculées au 1er trimestre 2022

DR

Revue de presseKiosque360. Selon l’OMPIC, 24.660 entreprises, dont 17.444 entreprises personnes morales et 7.216 entreprises personnes physiques, ont été immatriculées sur les trois premiers mois de l'année 2022. Cet article est une revue de presse tirée du journal Aujourd'hui Le Maroc.

Le 09/05/2022 à 21h00

L’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) dresse le bilan des créations d’entreprises au titre du premier trimestre de l’année, rapporte Aujourd’hui Le Maroc dans sa livraison du jour. On apprend ainsi l’immatriculation de 24.660 entreprises, dont 17.444 entreprises personnes morales et 7.216 entreprises personnes physiques. «Ce volume s’inscrit en baisse comparé à la même période de l’année précédente, durant laquelle le nombre de créations a atteint 29.471 dont 20.345 entreprises personnes morales et 9.126 entreprises personnes physiques. L’essentiel de ces créations couvre trois secteurs d’activité», explique l’OMPIC. Le commerce arrive en tête avec une part de 35,55% des nouvelles créations, alors que le BTP & activités immobilières capte 19,13% des nouvelles immatriculations. «Avec une part de 16,8%, les services divers arrivent en troisième position, suivis des transports (9,55%), des industries (6,77%), des hôtels et restaurants (6,17%), du secteur des TIC (2,55 %) et de l’agriculture et pêche (2,36%). Les activités financières ne représentent, pour leur part, que 1,10% des nouvelles créations.

Par région, Casablanca-Settat se taille la part du lion avec un total de 7.163 entreprises nouvellement créées, indique-t-on. La ville de Casablanca compte à elle seule 5.964 nouvelles immatriculations au titre du premier trimestre de l’année contre 385 à Mohammedia, 255 à El Jadida, 248 à Berrechid, 211 à Settat, 110 à Benslimane, 57 à Sidi Bennour et 23 à Ben Ahmed. La Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima arrive en deuxième position, captant ainsi 3.388 nouvelles créations dont 2.237 à Tanger, 541 à Tétouan, 192 à Larache, 130 à Ksar El Kebir, 124 à Al Hoceima, 59 respectivement à Chefchaouen et à Ouazzane, 31 à Asilah et 15 à Targuist. «Dans les détails, Rabat abrite 1.107 nouvelles entreprises contre 725 pour Kénitra, 578 pour Témara, 355 pour Salé, 132 pour Tifelt, 106 pour Merchra Bel Ksiri, 92 pour Souk Larbaâ et Sidi Kacem, 74 pour Khemisset, 56 pour Sidi Slimane et 13 pour Romani. L’OMPIC recense par ailleurs 2.279 nouvelles créations au niveau de Marrakech-Safi», souligne Aujourd’hui Le Maroc.

Précisons que la répartition régionale fait ressortir également 1.988 nouvelles immatriculations au niveau de Fès-Meknès, 1.586 au niveau du Souss Massa, 1.298 au niveau de l’Oriental, 1.152 au niveau de Laâyoune-Sakia El Hamra, 892 au niveau de Béni Mellal-Khénifra, 740 au niveau de Draâ-Tafilalet, 564 au niveau de Dakhla Oued-Eddahab et 280 au niveau de Guelmim-Oued Noun. «Avec ces nouvelles créations, le nombre total des immatriculations au niveau de l’OMPIC a franchi le seuil des 2 millions d’entreprises, dont 786.879 entreprises personnes morales et 1.219.814 entreprises personnes physiques. 84,2% de ces entreprises ont un chiffre d’affaires inférieur à 3 millions de dirhams», conclut Aujourd’hui Le Maroc.

Par Ismail Benbaba
Le 09/05/2022 à 21h00