Al Hoceïma: vers l'installation de sept entreprises dans la zone d'activité économique d’Aït Kamra

Zone d'activité économique d’Aït Kamra. . MEDZ

Sept conventions ont été signées le jeudi 21 avril dernier, au Centre régional d'investissement de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, en vue de l’installation de projets d'investissement dans la zone d'activité économique d’Aït Kamra.

Le 25/04/2022 à 14h38

La signature de ces conventions s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de l'accord-cadre relatif au programme d'appui à l'investissement dans la région d'Al Hoceïma. Cet accord a été signé en décembre 2019 par le Centre régional d'investissement, la Préfecture d'Al Hoceïma, l'Agence pour le développement des provinces du Nord (APDN) et les Conseils provincial et régional. Il vise à fédérer les efforts des composantes de l’écosystème entrepreneurial en vue d'améliorer l'offre territoriale et accroître l'attractivité de la région.

Ces projets font partie des premières demandes ayant été approuvées par la Commission régionale unifiée de l'investissement, en plus d'autres projets en cours d’accompagnement par le CRI dans le but d’assurer leur installation dans la zone d'activité économique d’Aït Kamra en 2022, indique un communiqué du CRI.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre d'un partenariat multilatéral basé sur une approche de relance intégrée, lequel vise à augmenter la capacité de cette région à attirer des projets d'investissement à valeur ajoutée qui lui permettront de répondre aux attentes de la population en créant des opportunités d'emploi pour les jeunes.

Quatre projets retenus, dans le cadre de cette première phase, relèvent du secteur de l'agroalimentaire, deux concernent le secteur des matériaux de construction et des travaux publics et un porte sur le secteur des services, souligne ce même communiqué.

L'initiation de ces projets sera exécutée selon un calendrier contractuel précis, sur une superficie totale de 2,5 hectares avec un montant d'investissement total de 65 millions de dirhams. Ils permettront la création de 650 emplois permanents pendant la phase d'exploitation.

Par Hajar Kharroubi
Le 25/04/2022 à 14h38