Nouvelle autoroute de l’eau: lancement officiel du projet d’interconnexion des barrages Oued El Makhazine et Dar Khrofa

Grâce à la construction d'une autoroute de l'eau, les eaux de l'Oued Sebou se déversent désormais dans le barrage Sidi Mohammed Ben Abdellah, près de Rabat.

Après le succès du projet d’autoroute de l’eau connectant l’Oued Sebou au barrage Sidi Mohammed Ben Abdellah, près de Rabat, le gouvernement s’attaque à un nouveau tronçon, long d’une cinquantaine de kilomètres, reliant cette fois-ci le barrage Oued El Makhazine (près de Ksar El Kébir) à celui de Dar Khrofa (Province de Larache). Les détails.

Le 22/12/2023 à 15h38

À l’initiative de l’Office régional de mise en valeur agricole (ORMVA) du Loukkos, relevant du ministère de l’Agriculture, l’appel d’offres concernant la réalisation des travaux d’interconnexion du barrage Oued El Makhazine au barrage Dar Khrofa a été lancé ce vendredi 22 décembre.

L’annonce intervient au lendemain de la sortie du ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, hier jeudi 21 décembre à Rabat, à l’issue de la réunion hebdomadaire du gouvernement, au cours de laquelle il avait alerté sur «une situation hydrique alarmante, après trois années de sécheresse successives».

Il avait ainsi indiqué qu’au cours des trois derniers mois, les entrées d’eau aux barrages ont considérablement diminué, notamment au Loukkos (23 millions de m3, contre une moyenne annuelle de 282 millions m3). Le projet d’interconnexion du barrage Oued El Makhazine (près de Ksar El Kébir) au barrage Dar Khrofa (Province de Larache) vise à remédier à cette situation de stress hydrique extrême, et surtout à sécuriser l’alimentation en eau potable et industrielle du Grand Tanger.

Dotée d’une capacité de transfert d’un volume de 100 millions de mètres cubes par an, avec un débit d’équipement de 3,2 m3/s, la nouvelle autoroute de l’eau fera l’objet de deux lots distincts.

Portant sur la réalisation de la station de pompage et de la tranche 1 de la conduite d’adduction, le premier lot comporte les ouvrages suivants:

- La conduite de raccordement de la station de pompage au barrage se fera par une conduite en acier par piquage sur la conduite sortant du barrage.

- Une station de pompage d’un débit de 3.2 m3/s;

- Une conduite de refoulement en acier;

- Une cheminée d’équilibre pour la protection des conduites de refoulement et d’adduction;

- Une conduite gravitaire jusqu’à la traversée de la route communale provenant de la route régionale 410 à proximité du Douar Kiyayara;

- Une ligne aérienne de raccordement électrique haute tension.

Le deuxième lot concerne quant à lui les travaux de réalisation de la tranche 2 de la conduite d’adduction. Il s’agit d’installer une conduite gravitaire juste après la traversée de la route communale provenant de la route régionale 410 à proximité du Douar Kiyayara, jusqu’à l’ouvrage de restitution au niveau du barrage Dar Khrofa, sur un linéaire d’environ 34 km.

Selon des documents consultés par Le360, les prestations et travaux liés à ce projet comprennent la fourniture, le transport, le montage, les essais et la mise en service du matériel d’alimentation électrique et d’équipement de la station de pompage d’interconnexion du barrage du barrage Oued Al Makhazine au barrage Dar Khrofa, y compris le génie civil des ouvrages annexes et tous les accessoires nécessaires à la pose, au raccordement et au bon fonctionnement de la nouvelle autoroute.

Par Ayoub Khattabi
Le 22/12/2023 à 15h38