La vallée du Bouregreg se dote d’un nouveau pont-rail, l’un des plus modernes d’Afrique

Trois types de train empruntent ce pont-rail: les trains rapides (Aouita), les trains longue distance et le TGV entre Casablanca et Tanger.

Le 09/11/2023 à 14h42

VidéoSur hautes instructions du roi Mohammed VI, la vallée du Bourgreg vient de renforcer ses infrastructures avec la construction et la mise en service d’un nouveau pont-rail. Reliant Salé et Rabat, cet ouvrage est appelé El Oulja.

Long de 80 mètres, ce pont-rail surplombe la route qui part de la tour Mohammed VI pour arriver au quartier des potiers, communément appelé El Oulja, et à l’aéroport de Rabat-Salé.

Ce pont à double voie, dont une réservée à la ligne à grande vitesse (LGV), a été réalisé conformément aux normes modernes, ce qui en fait l’un des plus sophistiqués d’Afrique.

L’ouvrage a été réalisé en partenariat avec l’Agence d’aménagement de la vallée du Bouregreg et l’Office national des chemins de fer (ONCF).

Le nouveau pont-rail a nécessité un investissement d’environ 90 millions de dirhams. Sa récente mise en circulation, après plusieurs mois de travaux, a renforcé la sécurité et la fluidité du trafic ferroviaire sur ce tronçon reliant le nord au centre du pays.

Trois types de train l’empruntent, dans les deux sens: les trains rapides (Aouita), les trains longue distance et le TGV entre Casablanca et Tanger.

Par Mohamed Chakir Alaoui et Fahd Rajil
Le 09/11/2023 à 14h42