Israël confirme l’ouverture d’une mission économique au Maroc

Le ministre de l'Industrie et du commerce, Ryad Mezzour (dr.), et le ministre israélien de l’Economie et de l’industrie, Nir Barkat (g.).

En vue d’accompagner ses échanges commerciaux avec le Maroc qui ont atteint 180 millions de dollars en 2022, le gouvernement israélien vient de confirmer sa décision d’ouvrir une mission économique et commerciale prochainement à Casablanca.

Le 03/05/2023 à 15h26

C’est le ministre israélien de l’Economie et de l’industrie, Nir Barkat, actuellement en visite de travail au Royaume, à l’occasion du 15e Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM), qui vient de confirmer l’ouverture de la mission économique.

«Depuis les accords d’Abraham, l’ampleur de l’activité économique entre Israël et le Maroc n’a cessé de croître. Le Maroc est un partenaire commercial stratégique pour Israël. Nous reconnaissons l’intérêt croissant que porte l’industrie israélienne aux entreprises marocaines dans des domaines tels que la santé, l’eau, l’agriculture, la cybernétique, la technologie alimentaire, les transports et les énergies renouvelables», a expliqué le ministre dans un communiqué officiel dont une copie est parvenue au 360.

Selon Nir Barkat, la décision de son pays d’ouvrir une mission économique et commerciale à Casablanca vise à «renforcer les relations d’affaires de qualité entre les entreprises israéliennes et marocaines». Il a ainsi livré des chiffres sur les échanges commerciaux entre les deux pays en 2022, deux ans après la signature des Accords d’Abraham entre le Maroc, les Etats-Unis et Israël. Ceux-ci ont atteint «environ 180 millions de dollars, soit une augmentation de 160% par rapport au volume des échanges entre les deux pays en 2020».

L’année écoulée, les exportations israéliennes vers le Maroc se sont chiffrées à 40 millions de dollars, portant principalement sur les produits chimiques (43%), les machines (19%) et les équipements de transport (15%). Le Royaume a exporté pour 140 millions de dollars vers l’Etat hébreu, principalement des produits textiles (59%), des produits frais et des produits alimentaires (36%).

A Meknès, Nir Barkat a rencontré plusieurs ministres, dont ceux de l’Agriculture, Mohammed Sadiki, et du Commerce et de l’industrie, Ryad Mezzour.

Le ministre israélien de l’Economie est attendu ce jeudi 4 mai à Rabat puis à Casablanca. Dans la capitale, il se rendra au mausolée Mohammed V, où il observera une minute de silence sur les tombes des souverains défunts Mohammed V et Hassan II. A Casablanca, le responsable israélien rencontrera des représentants de la communauté juive locale avant de visiter la mosquée Hassan II.

Par Mohamed Chakir Alaoui
Le 03/05/2023 à 15h26