Investissement: à New Delhi, Mohcine Jazouli vante les atouts de la destination Maroc

Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des politiques publiques.. MAP

Les opportunités d’investissements au Maroc et ses atouts économiques ont été mis en relief, ce lundi à New Delhi, par le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli.

Le 06/03/2023 à 11h29

En l’espace de 20 ans, le Maroc a établi un réseau d’infrastructures de classe mondiale, allant des ports et des routes aux aéroports et aux zones industrielles, a indiqué Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des politiques publiques, lors de la 12e édition du Dialogue sur les secteurs de la vente au détail, des produits de grande consommation et du e-commerce (MASSMERIZE), organisée par la Fédération des Chambres de commerce et d’industrie indiennes (FICCI).

Le Royaume a entrepris de profonds changements à travers le pays et pu transformer des faiblesses en forces, et ce conformément à une vision marquée par l’ambition et par l’action, a poursuivi M. Jazouli, qui intervenait en tant qu’invité d’honneur à cet évènement.

Des stratégies sectorielles ambitieuses

Le Maroc a mis en place des stratégies sectorielles ambitieuses qui ont permis à des secteurs entiers de l’économie d’assurer leur décollage, et a réussi à créer des écosystèmes industriels complexes et intégrés, dont les industries automobile et aéronautique, a expliqué M. Jazouli.

À titre d’exemple, l’industrie automobile s’impose aujourd’hui comme le premier secteur exportateur du Maroc, avec une capacité de production de près d’un million de véhicules par an, a-t-il détaillé, notant qu’en quelques années seulement, le Maroc est devenu le premier exportateur de véhicules vers l’Europe, hors Union Européenne.

Des exploits qui témoignent de la capacité du Maroc à exécuter des opérations complexes avec le plus haut niveau des normes de qualité au sein des chaînes de valeur les plus avancées, a estimé M. Jazouli.

Par ailleurs, le leadership visionnaire du Souverain a ouvert la voie au pays pour effectuer des investissements précoces dans le secteur des énergies renouvelables, a fait observer le ministre: «Aujourd’hui, près de 40 % de notre électricité est produite à partir de sources renouvelables».

Désormais en mesure de produire une énergie verte, stable et rentable, le Maroc est déterminé à poursuivre activement le développement de nouvelles sources d’énergie propres, dont l’hydrogène vert, a fait valoir M. Jazouli.

Le Maroc, tout comme l’Inde, possède un riche patrimoine culturel et historique, mais aussi et surtout une population jeune qui représente «un atout majeur, ainsi qu’un défi de taille pour nos deux nations, a souligné M. Jazouli, il est impératif de garantir des opportunités d’emploi à ces jeunes qui seront le moteur de la croissance future de nos pays».

La nouvelle Charte d’investissement, un game changer

Dans ce sens, le Maroc s’est engagé à promouvoir l’investissement privé et à améliorer l’environnement des affaires, a assuré M. Jazouli, donnant comme exemple de cet engagement la nouvelle Charte d’investissement.

Adoptée en décembre dernier, cette charte offre une large gamme d’incitations, y compris des subventions directes allant jusqu’à 30% du montant total de l’investissement, a expliqué le responsable marocain, ajoutant que ces incitations devraient encourager les entreprises à opter pour le Maroc dans leurs projets internationaux.

Enfin, le ministre s’est dit heureux d’avoir pris part à cette édition de MASSMERIZE qui s’assigne pour objectifs de maintenir un dialogue constructif entre les secteurs privé et public, d’anticiper les tendances futures du marché et d’explorer les opportunités d’affaires.

Cette édition du MASSMERIZE a été marquée par la présence notamment de Piyush Goyal, ministre indien du Commerce et de l’Industrie, de Mohamed Maliki, ambassadeur du Maroc en Inde, et de plusieurs responsables et hommes d’affaires indiens.

M. Jazouli a entamé un roadshow en Inde visant à promouvoir le Maroc en tant que destination d’investissements auprès des opérateurs et investisseurs indiens. Au menu de cette tournée, organisée par l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) et l’Ambassade du Maroc en Inde, figurent une série de rencontres avec des ministres, des investisseurs et des représentants de grandes entreprises indiennes. Objectif: présenter l’offre du Royaume et accélérer les investissements sur le territoire national.

Cette deuxième visite du genre en Inde en l’espace de deux ans devrait renforcer l’identification mutuelle des opportunités d’investissements et développer des partenariats entre les deux pays.

Par Le360 (avec MAP)
Le 06/03/2023 à 11h29