Info360. Carburants: les prix vont baisser dès ce vendredi à minuit

Pistolet de carburant.  . andreas160578 / Pixabay

Les prix de l’essence et du diesel à la pompe vont baisser pour la première fois depuis plusieurs semaines et ce, à partir de ce vendredi 15 avril, a appris Le360 de source sûre.

Le 14/04/2022 à 11h50

Le360 vous l’a précédemment annoncé, après plusieurs mois de hausse, le prix des carburants va enfin connaître une baisse, à partir de ce vendredi 15 avril, reflétant ainsi le repli des cours du pétrole récemment observé sur les marchés internationaux.

Selon nos informations, comme à l'accoutumée, Afriquia sera la première compagnie à répercuter la correction des cours mondiaux sur les tarifs affichés à la pompe. «La baisse sera de 62 centimes pour le litre du gazole et de 17 centimes pour l’essence», nous confie une source proche du dossier. Les autres compagnies ne tarderont pas à suivre la filiale du groupe Akwa.

Suite à cette baisse, les prix du gazole vont enfin reculer sous la barre de 14 dirhams, se situant désormais autour de 13,68 dirhams le litre, contre 14,30 dirhams actuellement (ce niveau de prix est valable pour les stations-services Afriquia dans le centre de Casablanca). L’essence sera quant à lui vendu à 14,01 dirhams le litre.

A partir de ce vendredi 15 avril, le marché va donc retrouver sa normalité: l’essence redeviendra plus chère que le diesel, contrairement à la situation actuelle où le prix du diesel, pour la première fois au Maroc, a dépassé celui de l'essence.

Les prix à la pompe avaient jusqu’à présent progressé quasiment semaine après semaine depuis le début de l’année, jusqu’à atteindre de nouveaux records. Le prix du diesel (autour de 14,30 dirhams le litre dans la région de Casablanca) a en effet dépassé celui de l’essence (autour de 14,18 dirhams).

Pour atténuer l’impact de la flambée des prix du carburant sur le pouvoir d’achat des consommateurs, le gouvernement a mobilisé une aide financière directe au profit des transporteurs de marchandises et de voyageurs, toutes catégories confondues: taxis, autobus, camions, tracteurs routiers, etc.

Au Parlement, mardi 12 avril 2022, le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a indiqué que le gouvernement a débloqué une enveloppe budgétaire de l’ordre de 340 millions de dirhams pour financer le soutien destiné aux 180.000 véhicules ciblés dans le cadre de cette opération d'envergure.

Par Wadie El Mouden
Le 14/04/2022 à 11h50