Info360. Carburants: le prix du diesel devrait baisser d'environ 40 centimes dans les prochains jours

Pistolets de pompes à carburant.  . IADE-Michoko - Pixabay

Bonne nouvelle pour les automobilistes. Après plusieurs mois de hausse, jusqu’à atteindre plus de 14,30 dirhams le litre, le prix du gasoil devrait reculer sous les 14 dirhams dans les jours qui viennent, selon les prévisions des propriétaires de stations-services.

Le 13/04/2022 à 13h10

Le prix du gasoil vendu dans les stations-services marocaines devrait reculer, pour s'établir sous les 14 dirhams dans les jours qui viennent, baissant pour la première fois depuis le début de l’année.

Selon les dernières simulations, réalisées en tenant compte de l’évolution récente des cours de pétrole sur le marché international, la baisse serait d'environ 40 centimes le litre, nous confie une source à la Fédération nationale des propriétaires, commerçants et gérants des stations de service au Maroc (FNPCGS).

Cet interlocuteur tient toutefois à préciser qu’il s’agit là d’une baisse «théorique», dont la concrétisation dépend du bon vouloir de chaque marque. Chaque distributeur sera libre de choisir le timing et la manière de répercuter la baisse du baril de pétrole sur les tarifs proposés à la pompe.

A titre d’exemple, ajoute-t-il, en février dernier, les calculs «théoriques» faisaient ressortir une augmentation mécanique de 1,70 dirhams le litre du gasoil, mais les compagnies ont préféré lisser la hausse des prix sur plusieurs semaines.

Les prix à la pompe avaient jusqu’à présent progressé quasiment semaine après semaine depuis le début de l’année, jusqu’à atteindre de nouveaux records. Le prix du diesel (autour de 14,30 dirhams le litre dans la région de Casablanca) a dépassé pour la première fois celui de l’essence (autour de 14,16 dirhams).

Pour atténuer l’impact de la flambée du prix du carburant sur le pouvoir d’achat des consommateurs, le gouvernement a mobilisé une aide financière directe au profit des transporteurs de marchandises et de voyageurs, toutes catégories confondues: taxis, autobus, camions, tracteurs routiers, etc.

Au Parlement hier, mardi 12 avril 2022, le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a indiqué que le gouvernement a débloqué une enveloppe budgétaire de l’ordre de 340 millions de dirhams pour financer le soutien destiné aux 180.000 véhicules ciblés dans le cadre de cette opération.

Par Wadie El Mouden
Le 13/04/2022 à 13h10