Automobile: hausse de 30% des exportations au premier semestre, le plus haut niveau depuis cinq ans

Une ligne de production de voitures de tourisme à l'usine Somaca de Renault, à Casablanca.  . MAP

Les exportations automobiles marocaines confirment leur trend haussier pour se chiffrer à plus de 52 milliards de dirhams au cours des six premiers mois de l’année, soit leur niveau le plus haut au cours de la même période des cinq dernières années.

Le 04/08/2022 à 14h01

Les ventes automobiles continuent de cartonner. Les exportations du secteur ont affiché un accroissement de 30,1% à fin juin 2022 s’élevant à 52,84 milliards de dirhams contre 40.61 milliards de dirhams une année auparavant, indique l’Office des changes. 

Les exportations du secteur atteignent, ainsi, leur niveau le plus haut durant la même période au cours des cinq dernières années. Néanmoins, la part de ces ventes dans le total des exportations a reculé de 2,1 points, souligne l’Office.

Cette performance n’est pas propre au secteur automobile, l’accroissement des exportations concerne l’ensemble des secteurs, à leur tête, les phosphates et leurs dérivés, l’agriculture et l'agroalimentaire ainsi que le secteur du textile et du cuir.

Les ventes des phosphates et de ses dérivés ont ainsi augmenté de 84,3% pour atteindre 57.46 milliards de dirhams au premier semestre 2022 contre 31,17 milliards de dirhams à la même période, un an auparavant. 

Cette évolution fait suite, principalement, à l’augmentation des ventes des engrais naturels et chimiques (+19,72 milliards de dirhams) due à l’effet prix qui a plus que doublé (8.656DH/T à fin juin 2022 contre seulement 3.671 DH/T à fin juin 2021). En revanche, les quantités exportées ont baissé de 15,1%, précise l’Office des changes.

En parallèle, les exportations du secteur de l’agriculture et agroalimentaire se sont situées à 46,28 milliards de dirhams à fin juin 2022 contre 37,09 milliards de dirhams au titre de la même période de l’année précédente, soit une augmentation de 24,8% ou +9,193 milliards de dirhams. Cette évolution s’explique par la hausse simultanée des ventes de l’industrie alimentaire (+30,8%) et de l’agriculture, sylviculture et chasse (+19,1%). 

De leur côté, les exportations du textile et cuir ont augmenté de 32,4% au titre des six premiers mois de l’année 2022. Cette évolution est attribuable à la hausse des ventes des principaux segments de ce secteur en l’occurrence, des vêtements confectionnés (+36,3%), des articles de bonneterie (+27,4%) et des chaussures (+27,9%).

Par Safae Hadri
Le 04/08/2022 à 14h01