Automobile: l’américain Adient inaugure une nouvelle usine à Kénitra d'un investissement de 72 millions de dirhams

L’équipementier américain Adient. . DR

L’équipementier américain Adient Automotive Seating a inauguré, mercredi 11 mai 2022, sa nouvelle usine à Kénitra. Ce projet de 72 millions de dirhams permettra la création de 1.300 emplois à l’horizon 2025.

Le 11/05/2022 à 21h34

Spécialisée dans la fabrication des coiffes pour sièges automobiles, Adient Automotive Seating Maroc a inauguré, ce mercredi 11 mai 2022, une nouvelle usine à l’Atlantic free zone de Kénitra, sur une superficie totale de 25.000 m² dont 10.000 m² construits et une extension prévue de 6.500 m².

D’un investissement total de 72 millions de dirhams, cette nouvelle usine, qui emploie actuellement un effectif de 600 personnes, permettra la création de 1.300 emplois d’ici 2025.

L’inauguration de ce projet s’est faite en présence du ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, du président de la division EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) du groupe Adient, Michel Berthelin, et du directeur général des autorités locales et des industriels de la zone franche de Kénitra, Mohamed Al Fatine.

«Adient Automotive Seating Maroc contribue d’une manière notable au développement de l’écosystème automobile industriel marocain avec un taux d’intégration des composants locaux prévu, dans un avenir proche, à plus de 45%», souligne le groupe dans un communiqué.

Les ventes d’Adient Automotive Seating Maroc s’élèvent, actuellement, à 24 millions de dollars en équipant plus de 250.000 véhicules annuellement, notamment les marques du groupe PSA. L’objectif, à court terme, est d’atteindre les 100 millions de dollars et l’équipement de 750.000 véhicules à l’horizon 2025, précise le communiqué d’Adient Automotive Seating.

Le groupe prévoit également le lancement d’un écosystème fournisseurs visant à assurer le développement de la chaîne de valeurs automobile au Maroc et confirme sa volonté de développer de nouvelles activités dans le Royaume, incluant notamment les appuie-têtes et les accoudoirs. Un protocole d’accord a été signé dans ce sens avec le fournisseur SAGE pour un investissement total de 78 millions de dirhams et une création de 220 emplois directs.

Adient Automotive Seating compte également créer un centre technique et d’ingénierie de coiffes au Maroc pour le développement et le design produit. Premier de son genre dans le Royaume, ce centre technique permettra de générer 50 postes d’ingénieurs, fait savoir le groupe dans son communiqué.

Par Safae Hadri
Le 11/05/2022 à 21h34