La sixième édition du Festival d’Oulmès fait son grand retour le 20 juillet 2022

Mohamed Chrourou, président de la commune d’Oulmès.
Mohamed Chrourou, président de la commune d’Oulmès. . Brahim Mousaaid / Le360
Le 15/07/2022 à 19h00

VidéoAprès une absence de deux ans due à la pandémie de Covid-19, le moussem socio-économique de la région d’Oulmès (centre du pays) reprend ses droits avec l’organisation de la sixième édition du festival du 20 au 24 juillet 2022, sous le signe «du développement des atouts de la région».

La 6e édition du Festival d’Oulmès mettra en valeur un ensemble de projets réalisés localement depuis 2019 dans les domaines de l’agriculture, du tourisme, de la jeunesse et les sports, ainsi qu’au niveau du tourisme, a indiqué Mohamed Chrourou, président de la commune d’Oulmès dans une déclaration pour Le360.

Deux ministres donneront le coup d’envoi de ce festival qui s’ouvrira par une fantasia regroupant les meilleures troupes du pays. Il s’agit de Mohamed Sadiki, ministre de l’Agriculture et de Mohamed Bensaïd, ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication.

Lors de ce moussem, «nous allons consolider le label régional de la race blonde des bovins, une race qui appartient exclusivement à la région d’Oulmès», a affirmé le président de la commune, indiquant qu’un concours dédié aux meilleurs bovins de cette race sera organisé, à cette occasion. Des prix seront également attribués aux meilleurs éleveurs.

La race bovine marocaine blonde d'Oulmès-Zaër, race traditionnelle et originale du Moyen-Atlas, est exploitée pour son lait et sa viande. Comptant des dizaines de milliers de vaches dans les communes de Boukachmir et d'Oulmès, dans la province de Khémisset, cette race, selon une documentation, est l'objet d'un programme de conservation et d'amélioration génétique cohérent pouvant servir de point de départ à la revitalisation de cette région.

Egalement député du PAM, le président de commune a aussi évoqué une autre spécificité agricole propre à la région: celle de la culture de la lavande. «Nous allons organiser la culture de la lavande ainsi que la commercialisation et l’industrialisation de cette importante plante», a-t-il déclaré.

La 6e édition du festival fera également découvrir aux visiteurs comment la petite commune d’Oulmès, perchée à 1.100 mètres d’altitude sur les montagnes du Moyen-Atlas, à 80 km à l’est de Khémisset, a pu accomplir des avancées notables dans les secteurs du tourisme, de l’éducation et des sports.

«Nous avons construit un grand complexe sportif qui va accueillir non seulement les enfants de la région, mais aussi des athlètes de renommée mondiale, ce qui ne manquera pas d’encourager le tourisme de montagne grâce aux centres d’hébergement que la commune compte réaliser en partenariat avec le privé», a fait savoir Mohamed Chrourou.

Par Mohamed Chakir Alaoui et Brahim Moussaaid
Le 15/07/2022 à 19h00

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800