Préservation de l'arganier: l’ONU salue la contribution «essentielle» du Maroc

Le siège de l'ONU, à New York. . ONU/Rick Bajornas

Les Nations Unies ont mis en avant, mardi 10 mai 2022, les efforts et la contribution «essentielle» du Maroc en matière de sauvegarde et de préservation de l’arganier, «une source d’inspiration pour la réalisation des objectifs de développement durable».

Le 10/05/2022 à 22h14

«Je tiens à remercier le Maroc pour sa contribution essentielle pour sauvegarder et cultiver durablement l’arganier», a souligné la vice-secrétaire générale de l’ONU, Amina Mohammed, dans un message vidéo à l’occasion de la cérémonie de célébration de la deuxième édition de la Journée internationale de l’arganier, tenue à Agadir.

Elle a relevé que l’arganier, arbre endémique du Maroc, «représente une source d’inspiration et de motivation alors que nous œuvrons ensemble pour parvenir à la réalisation de l’agenda du développement durable d’ici 2030», notant que cet arbre «contribue à des paysages et à des moyens de subsistance résilients face aux conditions météorologiques extrêmes».

«Il s’agit également d’un pilier des économies rurales qui génère des revenus pour nombre de personnes, notamment les femmes et les jeunes», a indiqué la responsable onusienne, estimant que la culture, la gestion et la préservation de cet arbre «nous aide à parvenir à la réalisation des objectifs de développement durable».

De son côté, le président de l’Assemblée générale de l’ONU, Abdulla Shahid, a déclaré que l’arganier symbolise le développement durable dans ses dimensions économique, sociale et environnementale, tout en saluant un «symbole de résistance» qui offre des «voies durables» pour la promotion d’un développement socio-économique des communautés rurales.

«Il n’y a aucun doute que la préservation et l’utilisation durable de l’arganier pourraient aider à atteindre le développement durable dans toutes ses dimensions», a-t-il insisté, dans un message vidéo.

Abondant dans le même sens, la directrice exécutive d'ONU Femmes, Sima Sami Bahous a mis en exergue les efforts déployés par le Maroc en vue de préserver cet héritage ancestral, ainsi que la gestion durable de son écosystème qui permet de renforcer l’autonomisation économique et l’inclusion financière des femmes rurales et qui contribue à la lutte contre le changement climatique.

Elle a, dans ce cadre, salué les politiques sectorielles et la gouvernance participative mises en place par le Royaume pour à la fois préserver la biodiversité, améliorer les conditions économiques des populations locales, notamment des femmes et pérenniser le patrimoine immatériel.

Organisée cette année sous le thème: «L'arganier, symbole de résilience», la cérémonie de célébration de la deuxième édition de la Journée internationale de l’arganier, initiée par le Maroc et l’Organisation des Nations unies, a été suivie à travers le monde, en live sur la web TV des Nations Unies, ainsi que sur YouTube et sur les réseaux sociaux. La proclamation de cette journée internationale fait suite à l’adoption d’une résolution, présentée par le Maroc, à l’Assemblée générale des Nations Unies à New York le 3 mars 2021.

Le 10/05/2022 à 22h14