Quand la télévision publique algérienne s’approprie jusqu’aux Canadairs marocains

Un Canadair marocain présenté comme algérien par la télévision publique du voisin de l'Est.

Visiblement en manque d’inspiration, la chaîne de télévision publique algérienne, la très officielle EPTV, n’a pas trouvé mieux que des Canadairs marocains pour illustrer une information sur la réception… de nouvelles pistes d’atterrissage pour hélicoptères à Blida. Le tout, en maquillant (maladroitement) l’emblème des Forces royales air marocaines. Pathétique.

Le 17/08/2023 à 13h32

Il ne se passe plus un jour sans qu’une tentative d’usurpation, d’appropriation ou de détournement de tout ce qui est marocain ne soit enregistrée chez le voisin de l’est. Comme si le zellij, le caftan et autres monuments historiques ne suffisaient plus, l’Algérie des généraux, par la voie, cette fois, de sa très officielle EPTV, la télévision publique, s’attaque désormais aux Canadairs marocains, actuellement en plein déploiement dans la lutte contre les feux de forêt au Royaume.

Ainsi donc, l’EPTV n’a pas trouvé mieux que des Canadairs opérés par les Forces royales air (marocaines, hein!) pour illustrer une de ses informations portant sur la réception… de 4 pistes d’atterrissage pour hélicoptères à Blida. Dire que le choix est inapproprié est un euphémisme.

Alors que l’opinion publique algérienne est vent debout contre l’absence totale de bombardiers d’eau dignes de ce nom en Algérie, et encore moins des Canadairs, seul moyen efficace de lutter contre les feux de forêt, notamment dans les régions montagneuses ou difficiles d’accès, les médias officiels algériens cèdent à la facilité de piquer des photos de Canadairs chez «l’ennemi» pour maquiller leur incapacité à couvrir la propagande du régime avec des illustrations plus ou moins vraisemblables.

Mieux, comme pour confirmer qu’il s’agit d’un acte prémédité et non d’une initiative hasardeuse trahissant un niveau élevé d’amateurisme, les équipes de la télévision algérienne ont pris le soin de masquer l’emblème des Forces royales air et faire passer des appareils, dont seul le Maroc dispose en Afrique, pour des avions algériens. Une précaution qu’Ennahar TV, autre média à la solde de la junte, n’a même pas jugé bon de prendre.

Assez pour occulter le fait que les feux de forêt de cet été ont fait au moins 34 morts en Algérie? Ou pour faire oublier que le Maroc avait déjà proposé son aide aux dirigeants algériens, en mettant à leur disposition deux (vrais) Canadairs l’été dernier? Ou encore pour effacer la lourde ardoise d’un président Tebboune, qui n’a cessé, durant ces trois dernières années, de mentir aux Algériens, leur promettant, à moult reprises, de doter le pays d’avions de largage d’eau pour lutter contre les fréquents incendies de forêt? Pour déclarer récemment qu’en fait, l’Algérie n’en trouve pas sur le marché? Rien n’est moins sûr. Et c’est affligeant.

Par Youssef Bellarbi
Le 17/08/2023 à 13h32