Maroc-Arabie Saoudite: un forum économique le 4 octobre prochain à Casablanca

Chakib Alj, président de la CGEM (au centre à gauche) et Khalid Benjelloun, coprésident du Conseil d'affaires maroco-saoudien. . DR

Le ministre saoudien du Commerce, Majid Ben Abdallah Al Qasabi, accompagné d’une délégation de 100 chefs d'entreprise saoudiens, est attendu au Maroc, le 4 octobre prochain pour prendre part au Forum économique Maroc-Arabie Saoudite.

Le 23/09/2022 à 12h55

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et la Fédération des Chambres saoudiennes se préparent à organiser le Forum économique Maroc-Arabie Saoudite, qui aura lieu le 4 octobre prochain à Casablanca, a appris Le360 de sources concordantes.

Ce Forum connaîtra notamment la participation du ministre de l'Industrie et du Commerce Ryad Mezzour, et celle de son homologue saoudien, Majid Ben Abdellah Al Qasabi, qui sera accompagné d’une délégation de 100 chefs d'entreprise saoudiens.

Cet évènement sera ainsi l’occasion d’explorer les opportunités d’investissement et de partenariat entre les opérateurs de deux pays notamment dans les secteurs de l'agriculture, l'agroalimentaire, le tourisme, le textile, le commerce et l’énergie.

Ce n’est pas la première fois que des entrepreneurs saoudiens visitent le Maroc cette année. Le 14 juin dernier, l'Association marocaine des exportateurs (ASMEX) a accueilli une délégation de 25 hommes d'affaires présidée, par Ali Borman El Yami, président du Conseil d'affaires Arabie saoudite-Maroc. 

L'année 2021 a connu une augmentation significative du volume des échanges commerciaux entre le Maroc et l'Arabie saoudite, lesquels ont atteint 17 milliards de dirhams. Les exportations marocaines vers l'Arabie saoudite se sont élevées, elles, à 768 millions de dirhams en 2021 contre 16 milliards de dirhams pour les importations au cours de la même année.

La structure des exportations marocaines vers l'Arabie saoudite est principalement composée de voitures de tourisme, de sucre brut et raffiné et d'agrumes, tandis que les importations comprennent des produits énergétiques, des produits plastiques, des produits chimiques, du soufre brut et raffiné.

Par Safae Hadri
Le 23/09/2022 à 12h55