La BERD accorde 34,5 millions d’euros à Dislog Group

Moncef Belkhayat, président du groupe Dislog . Le360 : Adil Gadrouz

Revue de presseLa Banque européenne pour la reconstruction et le développement accorde 34,5 millions d’euros à Dislog Group pour l’acquisition de Steripharma, la construction de plateformes industrielles écologiques et l’installation de panneaux solaires. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Le Matin du Sahara et du Maghreb.

Le 25/09/2023 à 21h32

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement(BERD) apporte son soutien au secteur pharmaceutique marocain avec un prêt de 380 millions de dirhams (34,5 millions d’euros) au groupe Dislog.

«Un montant de 270 millions de dirhams marocains (24,5 millions d’euros) sera utilisé pour acquérir Steripharma, un fabricant local de produits pharmaceutiques qui fournit des médicaments génériques», indique le quotidien Le Matin du Sahara et du Maghreb dans son édition du mercredi 26 septembre du Sahara et du Maghreb.

«Les dix millions d’euros restants serviront à financer la construction d’une nouvelle plateforme logistique et d’un nouveau bâtiment industriel certifiés écologiques, ainsi que l’installation de panneaux photovoltaïques qui sont destinés à produire de l’énergie pour alimenter le bâtiment et contribueront à réduire les émissions de CO2», lit-on.

Cette tranche bénéficiera d’une garantie de l’Union européenne par l’intermédiaire de son Fonds européen pour le développement durable (FEDD), conformément à l’objectif du Partenariat vert Maroc-UE.

Cet investissement permettra à Dislog de se développer dans l’industrie pharmaceutique et d’obtenir une plus grande valeur ajoutée dans les chaînes d’approvisionnement au Maroc. L’acquisition de Steripharma complétera la capacité établie de Dislog à atteindre un vaste réseau de petits points de distribution.

Le prêt sera accompagné d’un projet d’assistance technique financé par l’UE dans le cadre du programme FEDD afin d’améliorer les politiques de ressources humaines de la société par un diagnostic et un plan d’action spécifiques en matière d’égalité des genres. Le projet aidera Dislog à promouvoir l’égalité des genres et l’évolution de carrière des femmes, ainsi que les politiques relatives à la garde d’enfants et à la prévention de la violence et du harcèlement fondés sur le genre.

Le programme est financé dans le cadre de l’approche de la BERD en faveur de la transition vers une économie verte. Il est soutenu par le Fonds pour l’environnement mondial et l’Union européenne. Pour rappel, le Maroc est membre fondateur de la BERD. Il bénéficie des financements de la Banque depuis 2012. À ce jour, la BERD a investi dans le pays 4,2 milliards d’euros, répartis sur 95 projets.

Par Lamia El Ouali
Le 25/09/2023 à 21h32