Intérêt manifesté pour le projet gazier de Tendrara, dans l'Oriental: à Londres, l'action de Sound Energy est en hausse

Gisement gazier TE-10, à Tendrara (province de Figuig, l'Oriental) dont le permis d'exploitation est détenu par le groupe britannique Sound Energy.  . Sound Energy/Twitter

Dans un communiqué sur l’état d’avancement de ses projets au Maroc, le Britannique Sound Energy a annoncé, ce lundi 12 décembre, une augmentation de la valeur de ses actions cotées à la Bourse de Londres, suite à l'intérêt manifesté par plusieurs parties financièrement solides, pour l’amodiation de son projet gazier à Tendrara, dans l’Oriental.

Le 12/12/2022 à 12h46

Les actions de la société cotée à la Bourse de Londres ont augmenté de 12% pour atteindre, à 9 heures du matin ce lundi 12 décembre 2022, une valeur marchande de 1,15 penny, fraction de la Livre sterling (GBX).

La compagnie pétrolière et gazière avait entamé, en août dernier, le processus d’identification d’un partenaire, pour cofinancer le restant des coûts nets de développement de ce projet, évalués à 60 millions de dollars, correspondant à la participation directe de 75% de Sound Energy dans la concession de production de Tendrara.

Sound Energy annonce que des négociations avancées sont en cours avec différents fournisseurs, pour discuter plus en détails des activités d’ingénierie, d’approvisionnement, de construction et, potentiellement, d’exploitation et de maintenance des différents chantiers, dans la phase 2 du projet.

S’agissant de sa collaboration avec Attijariwafa Bank, la compagnie britannique fait état d’un «bon avancement» du processus de financement par emprunt du projet de Tendrara, comme cela avait été convenu entre les deux parties le 23 juin 2022.

Les deux parties prenantes ont décidé de prolonger jusqu’au 15 mars 2023 la date de négociation des conditions de financement contraignantes. Il a aussi été décidé de prolonger jusqu’au 1er juin 2023, l’exclusivité de financement de ce projet pour Attijariwafa Bank, avant de l’ouvrir à d’autres arrangeurs.

La firme britannique avait mandaté Attijariwafa Bank pour mettre en place une facilité de dette senior de projet à long terme pouvant atteindre environ 250 millions de dollars US pour le financement partiel des coûts de développement de la phase 2, actuellement estimés à environ 330 millions de dollars US.

Le 12/12/2022 à 12h46