Inflation: le marché automobile trinque

La baisse à fin mars des ventes des voitures neuves est de 11% par rapport à la même période l’année dernière.. DR

Revue de presseVéritable thermomètre du moral des ménages et du pouvoir d’achat des Marocains, le marché automobile continue sa dégringolade. La baisse à fin mars des ventes des voitures neuves est de 11% par rapport à la même période l’année dernière. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Les Inspirations Eco.

Le 05/04/2023 à 22h26

36.816. C’est en tout et pour tout le nombre des véhicules neufs vendus à fin mars 2023. La baisse des ventes est réelle et elle est de 11,07% par rapport à la même période de l’année passée, selon les statistiques mensuelles de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), reprises par le quotidien Les Inspirations Eco dans son édition du jeudi 6 avril. «Cette nouvelle régression des ventes, non négligeable, vient confirmer à nouveau le mal qui ronge le marché national des véhicules neufs. Il faut dire que cela fait plusieurs mois que le marché est loin d’être au mieux de sa forme», lit-on.

Après avoir souffert de la crise des composants et donc de l’insuffisance des stocks, le marché soufre aujourd’hui d’un véritable déficit de demande, confirme un distributeur automobile cité par le quotidien. En cause, des véhicules dont les prix ont augmenté de pas moins de 10%. «Les tarifs des véhicules, surtout particuliers, ont effectivement affiché des hausses de 10 à 15% chez la plupart des marques présentes sur le marché. Selon les acteurs concernés, la hausse observée proviendrait des constructeurs mondiaux, et les distributeurs automobiles nationaux ne feraient donc que subir, à leur tour, les hausses décidées par les constructeurs», précise Les Inspirations Eco.

Dans les détails, le nombre de nouvelles immatriculations des véhicules particuliers (VP) a enregistré une baisse de 8,71%, avec 33.757 unités vendues à fin mars 2023, alors que celui des véhicules utilitaires légers (VUL) a affiché une baisse de 30,82%, avec 3.059 unités commercialisés.

Dacia domine toujours le segment des VP, avec une part de marché de 24,53%, soit 3.060 unités écoulées à fin mars, suivie de Renault qui en a vendu 1.879 (15,06%) et de Hyundai (1.530 unités/12,26%).

Pour ce qui est du segment VUL, Renault a écoulé 229 unités (20,02%), devant DFSK (224 véhicules/19,58% ) et Hyundai (168 unités/14,69%). Côté premium, BMW a écoulé 358 unités (2,87%), devant Audi (350 unités/ 2,81%), et Mercedes (274 unités/2,20%). Pour sa part, Porsche a écoulé 64 unités, (0,51%), alors que Jaguar ferme la marche avec 11 voitures (0,09%).

Par Nabil Ouzzane
Le 05/04/2023 à 22h26