Automobile: le marché du neuf a le blues

Un alignement de voitures neuves (photo d'illustration). . DR

Revue de presseLe marché automobile est en baisse de 10,56% sur les deux premiers mois de 2023. Les ventes ont plafonné à 23.197 véhicules au cours de cette période, contre 25.936 à fin février 2022. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

Le 08/03/2023 à 22h54

Rien ne va plus pour le marché de l’automobile neuf et la baisse se poursuit durant le mois de février 2023 avec 11.864 véhicules vendus. C’est ce qu’indique le quotidien Aujourd’hui le Maroc, citant les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM). Il en ressort un recul de 12,10% des ventes par rapport au deuxième mois de l’année dernière, qui avait enregistré 13.497 unités écoulées.

«Pendant les deux premiers mois de l’année 2023, le marché de l’automobile a connu également un recul de 10,56% comparé à fin février 2022 où les ventes s’élevaient à 25.396 unités. Par catégorie, le véhicule particulier a réalisé une baisse de 7,7% avec 21.282 unités écoulées contre 23.075 à fin février 2022», lit-on.

Au classement par marque, Dacia occupe la première place des ventes avec 4.888 immatriculations à fin février 2023, contre 6.000 unités à la même période en 2022, en baisse de 18,53%. Dacia garde toutefois une part de marché de 22,97%.

La deuxième place revient à Renault avec 3.615 ventes de véhicules particuliers durant les deux premiers mois de 2023, contre 3.410 à la même date en 2022, enregistrant ainsi une croissance de 6,01%. La marque française détient une part de marché de 16,99%.

La troisième place est occupée par Hyundai qui affiche une hausse de 15,91% à fin février 2023. Le constructeur coréen a écoulé 3.009 véhicules, contre 2.596 durant les deux premiers mois de l’année dernière, et dispose d’une part de marché de 14,14%.

Côté marques premium, Audi reste en pole position avec 588 ventes réalisées durant les deux premiers mois de l’année 2023, contre 700 à la même date en 2022, affichant ainsi une baisse de 16%, pour une part de marché globale de 2,76%.

Mercedes occupe la deuxième marche du podium des marques de luxe avec 504 unités à fin février 2023, contre 495 à la même période en 2022, enregistrant ainsi une légère hausse de 1,82%, pour une part de marché de 2,37%. Elle est suivie de BMW avec 414 immatriculations, en croissance de 30,19% par rapport à la même période de 2022 où elle avait écoulé 318 unités.

Par Nabil Ouzzane
Le 08/03/2023 à 22h54