Forsa: 40 000 dossiers déposés, une semaine après le lancement

Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l'Artisanat et de l'Economie sociale et solidaire, a donné le coup d’envoi effectif du programme gouvernemental FORSA, mardi 12 avril 2022, à Rabat. . DR

Revue de presseKiosque360. A peine lancé, le programme Forsa suscite l’engouement des porteurs de projets. Une semaine après son coup d’envoi, pas moins de 40 000 demandes ont été enregistrées. Les détails dans cette revue de presse de l’hebdomadaire La Vie Éco.

Le 17/04/2022 à 22h57

Moins d’une semaine après son lancement, «le programme gouvernemental Forsa suscite déjà de l’engouement», titre La Vie Éco dans sa livraison hebdomadaire. Pour rappel, ce programme annoncé par le gouvernement début mars vient d’être lancé en grande pompe ce 12 avril. Doté d’une enveloppe de 1,25 milliard de dirhams pour l’année 2022, il ambitionne d’accompagner les porteurs de projets depuis la phase d’idéation jusqu’à la réalisation effective de leurs projets.

Un programme qui n’a pas tardé à susciter l’engouement des porteurs de projets. «Même s’il est encore trop prématuré de parler d’indicateurs chiffrés précis, il n’en demeure pas moins que les premières tendances enregistrées sur la plateforme dédiée au programme sont édifiantes en termes de flux», écrit La Vie Éco.

L’hebdomadaire révèle, citant des sources proches de l’équipe de pilotage du programme, plus de 40 000 demandes ont été enregistrées sur la plateforme du programme Forsa. Un nombre conséquent lorsqu’on sait que seulement 10 000 porteurs de projets seront retenus. Les sources de l’hebdomadaire préfèrent nuancer. «Ce ne sont que des tendances préliminaires (...), il faut rester prudent car nous n’en sommes qu’au démarrage et surtout, il reste encore un travail important à faire en termes de tri et de qualification des dossiers».

A l’instar du programme Awrach, Forsa est le deuxième projet phare du gouvernement «dans le cadre de sa politique de lutte contre le chômage, de la promotion de l’emploi et l’entreprenariat», note La Vie Éco.

Son pilotage incombe à la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT), qui relève du ministère du Tourisme. Celle-ci assure qu’un travail de fond a été réalisé en matière de détermination du cahier des charges des incubateurs: 58 appels d’offres d’incubateurs ont été lancés pour chaque région.

Pour rappel, le programme Forsa est destiné à l’ensemble des résidents au Maroc et les Marocains établis à l’étranger, qu’ils soient porteurs d’idées ou de projets d’entrepreneuriat ou fondateurs de TPE de moins de 3 ans. Aucun pré-requis de diplôme, de qualification ou d’expérience n’est demandé. Il comprend un prêt d’honneur allant jusqu’à 100 000 dirhamq, à taux nul, dont une subvention de 10 000 dirhams pour l’ensemble des projets retenus. Ce prêt est remboursable sur une période maximale de 10 ans, avec un différé de 2 ans. 

Par Khalil Rachdi
Le 17/04/2022 à 22h57