Contrefaçon: 7.090 faux billets d’une valeur de 960.000 dirhams détectés au Maroc en 2022

Des billets d'argent en dirham marocain (photographie d'illustration).. DR

Le nombre de faux billets détectés en 2022 au Maroc s’est établi à 7.090, représentant l’équivalent de 960.000 dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM). La coupure de 200 dirhams a toujours la côte.

Le 31/07/2023 à 15h12

La tendance baissière du faux monnayage s’est poursuivie en 2022 avec le recul du ratio de contrefaçon à 2,9 faux billets pour chaque million de billets en circulation contre 3,3 en 2021, indique le dernier rapport annuel de la banque centrale.

Le nombre de faux billets détectés dans le Royaume en 2022 s’est ainsi établi à 7.090, représentant l’équivalent de 960.000 dirhams. L’on note également une prépondérance de la coupure de 200 dirhams, qui en a représenté 52%, précise BAM.

Afin de satisfaire les besoins de l’économie nationale en billets de banque et pièces de monnaie neufs, BAM a produit 530 millions de billets de banque et 95 millions de pièces de monnaie en 2022.

En parallèle, pour faire face à la hausse de la demande de cash, la banque centrale et les centres privés de tri (CPT) ont augmenté leurs approvisionnements en monnaie fiduciaire de 13,5% à 3,5 milliards de billets, dont 2,9 milliards issus des opérations de recyclage.

Par ailleurs, BAM a produit et livré 2 millions de passeports biométriques, 2,4 millions de permis de conduire électronique et de certificats d’immatriculation électronique, 37 millions de vignettes et timbres au profit des différents organismes de l’Etat et 73.000 permis de port d’arme.

Par Majda Benthami
Le 31/07/2023 à 15h12