Cash en circulation: plus de 337 milliards de dirhams échangés en 2021

Photo d'illustration. . DR

La circulation fiduciaire a renoué en 2021 avec son rythme d’avant-crise, marquant une hausse de 6%. Les Marocains ont ainsi fait circuler pas moins de 337 milliards de dirhams en cash, essentiellement des billets de 200 dirhams, selon le dernier rapport annuel de Bank Al-Maghrib.

Le 10/08/2022 à 14h49

Après une accélération exceptionnelle dans le contexte de la crise sanitaire, la progression de la circulation du cash est revenue à son rythme normal, avec une hausse de 6% à 337,7 milliards de dirhams au lieu du rebond de 20,1% enregistré en 2020, indique Bank Al-Maghrib dans son dernier rapport annuel. 

Les billets ont marqué une augmentation de 5,4% à 2,3 milliards de coupures, tandis que les pièces métalliques se sont accrues de 3,1% à 3 milliards d’unités. L’analyse par coupure indique la prédominance du billet de 200 dirhams avec une part de 55% et de celle de 1 dirham avec 29%, souligne la banque centrale. 

Pour assurer l’approvisionnement de l’économie nationale en billets de banque et pièces de monnaie neufs, la Banque a ainsi produit, en 2021, 500 millions de billets et 103 millions de pièces de monnaie. Une quantité supplémentaire de 40 millions de la coupure de 200 dirhams a été également produite pour la reconstitution du stock du plan de continuité d’activité (PCA).

S’agissant du faux monnayage, les données de Bank Al-Maghrib indiquent la poursuite de la tendance baissière observée ces dernières années, le taux de faux monnayage ayant reculé de 6,1 billets pour chaque million de billets en circulation en 2017 à 3,3 en 2021. 

Le nombre de faux billets détectés s’est établi à 7 372, représentant l’équivalent de 1,1 million de dirhams, et a concerné principalement la coupure de 200 dirhams avec une part de 61%, précise Bank Al-Maghrib.

En ce qui concerne les documents identitaires et utilitaires sécurisés produits pour le compte de ses partenaires, la Banque centrale a produit et livré 1,4 million de passeports biométriques, 1,1 million de permis de conduire électronique, 1 million de certificats d’immatriculation électronique, 70.000 permis de port d’armes et 800.000 diplômes de baccalauréat et de relevés de notes pour le compte des Académies Régionales de l’Education et de la Formation.

Par Safae Hadri
Le 10/08/2022 à 14h49