Batteries pour véhicules électriques: le Chinois Tinci Materials va construire une deuxième usine au Maroc

Unité de fabrication de batteries électriques.

Le Chinois Tinci Materials, deuxième producteur mondial de matériaux pour véhicules électriques, a décidé d’annuler un projet d’usine en République tchèque pour le réorienter vers le Maroc. Cette future implantation s’ajoutera à celle déjà annoncée par le groupe fin juin dernier, pour un investissement avoisinant les 3 milliards de dirhams.

Le 18/08/2023 à 16h31

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, dit l’adage. Le Chinois Guangzhou Tinci Materials Technology, deuxième producteur mondial de matériaux et de composants de batteries au lithium, a décidé de tuer dans l’oeuf son projet d’usine en République tchèque, et de choisir plutôt le Maroc pour l’accueillir. Le site industriel en question devrait assurer une production annuelle de 100.000 tonnes d’électrolytes et de produits chimiques d’électrolytes de batteries pour véhicules électriques.

D’après le média britannique Kallanish, spécialisé dans le secteur des matières premières, le groupe chinois a choisi de mettre fin au projet tchèque à cause de circonstances défavorables dans le pays, et de s’orienter vers le Maroc où «l’environnement économique est relativement stable».

«Affectés par le ralentissement économique dans plusieurs pays du monde, la restriction des flux de personnel et de matériaux, et l’influence de facteurs tels que l’environnement d’investissement et les changements de politique en République tchèque, nous avons des difficultés à faire avancer des travaux préliminaires de ce projet dont la progression globale est lente», indique le média, citant des sources officielles de Tinci Materials.

Par conséquent, et selon les mêmes sources, le groupe chinois a entériné la dissolution de sa filiale tchèque Tinci Materials Technology Czech S.R.O., spécifiquement créée pour le projet d’usine.

Production annuelle de 300.000 tonnes

Cette future nouvelle usine du groupe chinois viendrait s’ajouter à une première unité industrielle déjà en projet dans le Royaume. Le 28 juin dernier, le média chinois Yicai Global avait en effet révélé l’intention de Tinci Materials d’ouvrir une usine d’électrolytes pour batteries au lithium au Maroc, pour un investissement de 2,8 milliards de dirhams. Ce site, dont la construction devrait durer 24 mois, prendra place dans le parc industriel de Jorf Lasfar.

Par ailleurs, Kallanish ajoute que Tinci Materials a levé environ près de 820 millions de dollars pour financer différents projets d’usine, dont son premier projet marocain, qui vise une production annuelle de 300.000 tonnes de matériaux pour batteries au lithium. «La capacité de production annuelle comprendra 150.000 tonnes d’électrolytes, 100.000 tonnes d’hexafluorophosphate de lithium et 50.000 tonnes de matériaux à base de phosphate de fer et de lithium», précise le média.

Par Elimane Sembène
Le 18/08/2023 à 16h31