Aya Gold & Silver: des recettes en hausse de 63% grâce à la mine marocaine de Zgounder

Extraction d'argent par des opérateurs dans la mine de Zgounder (à 200 km au sud de Marrakech), exploitée par la société canadienne Aya Gold & Silver.. Aya Gold and Silver

La compagnie minière canadienne Aya Gold & Silver, spécialisée dans l’extraction de métaux précieux, a enregistré une hausse annuelle de 63% de ses recettes au cours du troisième trimestre 2023, à 11,7 millions de dollars. Une progression qui résulte d’une importante hausse de la production d’argent dans sa mine de Zgounder.

Le 17/11/2023 à 13h34

La mine de Zgounder dope de manière spectaculaire les comptes de la compagnie Aya Gold & Silver. Dans ses résultats opérationnels et financiers publiés le 14 novembre, la minière canadienne, spécialisée dans l’extraction de métaux précieux, annonce avoir généré des recettes d’un montant total de 11,7 millions de dollars au cours du troisième trimestre de l’année en cours, soit une hausse de 63% par rapport à la même période en 2022, et ce grâce au gisement d’argent situé à 200 km au sud Marrakech.

Dans le détail, cette embellie financière est le fruit de la hausse de 30% des ventes de la compagnie, qui ont atteint 543.983 onces d’argent à fin septembre 2023, et surtout de l’augmentation du prix moyen de vente à 21,53 dollars l’once.

Quant à la production argentifère totale de la compagnie, elle a atteint 519.085 onces (dont 323.172 onces de concentré d’argent et 195.193 onces de lingots d’argent), soit une progression de 15% par rapport aux 451.681 onces récoltées durant la même période de l’année précédente.

«L’un de nos meilleurs trimestres de production d’argent»

«Le troisième trimestre a été exceptionnel d’un point de vue opérationnel, ce qui augure d’une nouvelle année record. Zgounder a réalisé l’un de nos meilleurs trimestres de production d’argent à des coûts de trésorerie faibles dans l’industrie et a généré un flux de trésorerie record», s’est réjoui Benoit La Salle, PDG d’Aya Gold & Silver. «Sur la base de nos performances à ce jour, nous sommes bien placés pour dépasser nos prévisions pour 2023, notamment en termes de production, et ce pour la troisième année consécutive», souligne-t-il. Rappelons qu’en 2022, d’Aya Gold & Silver avait enregistré un revenu net de 38,2 millions de dollars, grâce à une production totale de 1,88 million d’onces d’argent et des ventes de 1,93 million d’onces.

Le 6 septembre dernier, à l’issue de nouveaux forages, Aya Gold & Silver avait révélé la présence d’importantes quantités d’argent dans la mine de Zgounder, dont les teneurs oscillaient entre 850 et 6.552 grammes par tonne. Deux mois plus tard, la minière canadienne annonçait des récupérations de 89% d’argent, 85% d’or, 85% de plomb et 72% de zinc, après des essais métallurgiques effectués en deux phases dans sa mine de Boumadine, située dans la région de Draâ-Tafilalet, à environ 240 km d’Ouarzazate.

Par Elimane Sembène
Le 17/11/2023 à 13h34