Société

À Fès, les habitants heureux de retrouver l'atmosphère joyeuse de l'Aïd Al-Adha

VidéoLes habitants de la ville de Fès que Le360 a rencontrés ont tous exprimé leur joie de retrouver l'habituelle atmosphère festive de Aïd Al-Adha. Témoignages.

Par Ahmed Echakoury
Le 10/07/2022 à 18h56
Fès - Aïd Al-Adha 1443 - Rues de Fès - Braséro - Têtes de mouton
Braséro improvisé dans une rue de Fès, au jour de l'Aïd Al-Adha de l'année 1443 de l'Hégire, correspondant au 10 juillet 2022.  | Ahmed Echakoury / Le360 (capture image vidéo)     

Après deux ans marquées par les restrictions dues au Covid19, les célébrations de l’Aïd Al-Adha font leur retour, pour la plus grande joie des Fassis. «Cette année, Aïd Al-Adha se déroule à merveille. Après deux ans marquées par des célébrations a minima, à cause des restrictions imposés par la pandémie du Covid-19 et où les rassemblements étaient interdits, l’ambiance habituelle qu’on avait coutume de vivre durant cette fête du sacrifice est de nouveau retrouvée, et nous sommes très heureux», explique un habitant de la ville, rencontré au hasard d'une rue.

«Nous démarrons la journée de l’Aïd en allant prier à la mosquée, à jeun comme le veut la tradition, puis à notre retour, nous effectuons le rituel du sacrifice en égorgeant le mouton, puis nous mangeons quelques brochettes de boulfafs, avec un verre de thé, entourés de nos proches», témoigne un autre Fassi, interrogé par Le360.

Dans d'autres témoignages, de nombreux Fassis ont dit leur bonheur de retrouver l'atmosphère de fête qui caractérise l'Aïd Al-Adha, et selon eux, le retour de celle-ci a une saveur particulière, en cette année 1443 de l'Hégire.

Par Ahmed Echakoury
Le 10/07/2022 à 18h56

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800