Vidéo. Il n'y aura pas d'augmentation des prix du blé, du gaz butane et du sucre, assure le gouvernement

De gauche à droite, le porte-parole du gouvernement Mustapha Baitas, le ministre de l'Agriculture, Mohammed Sadiki et le ministre délégué au Budget, Fouzi Lekjaâ, lors d'un point presse le jeudi 4 novembre 2021. . Brahim Mousaaid / Le360

Le 04/11/2021 à 16h19

VidéoLe gouvernement a assuré ce jeudi 4 novembre 2021 que les produits de consommation de première nécessité, en particulier le blé, le sucre et le gaz butane, ne connaîtront aucune hausse de prix durant l’année 2022.

«Malgré les fluctuations des prix de nombreux produits sur les marchés internationaux, il n'y aura aucune hausse des prix pour les produits subventionnés par l’Etat, essentiellement le blé, le sucre et le gaz butane», a déclaré le ministre délégué au Budget, Fouzi Lekjaâ qui répondait lors d'un point presse à une question posée par Le360.

«Ce sont des produits subventionnés dont les prix n'augmenteront pas, dans le présent et dans l’avenir», a-t-il martelé avant d'indiquer que la Caisse de compensation va soutenir les prix des trois produits en 2022 grâce à la mobilisation d’un budget de 17 milliards de dirhams.

«La commission interministérielle chargée de la régulation des prix travaille d’arrache-pied pour préserver le pouvoir d'achat des consommateurs en maîtrisant les prix», a ajouté le ministre Lekjaâ.

Ce point presse, animé par le porte-parole du gouvernement Mustapha Baitas, s'est tenu avec la participation de la ministre de l'Economie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, et du ministre de l'Agriculture et de la pêche maritime, Mohammed Sadiki. De nombreux journalistes ont assuré la couverture de ce rendez-vous gouvernemental avec la presse qui revient à son cycle normal après avoir été suspendu depuis deux ans en raison de la pandémie.

Par Mohamed Chakir Alaoui et Brahim Moussaaid
Le 04/11/2021 à 16h19