Transport international: les autorisations bilatérales et les visas au cœur des discussions avec le ministère

Des camions de transport routier de marchandises. . DR

Les représentations professionnelles du transport international routier de marchandises ont abordé le manque d’autorisations bilatérales et les difficultés d’obtention des visas, lors d'une rencontre avec le ministère du Transport et de la Logistique, tenue mercredi 15 décembre 2021, à Rabat.

Le 15/12/2021 à 19h58

Selon un communiqué du ministère, les professionnels ont fait part, avec sérieux et responsabilité, des difficultés que rencontre le secteur, notamment celles relatives au manque d’autorisations bilatérales du transport international routier (TIR) et aux difficultés d’obtention des visas au profit des chauffeurs.

Les deux parties se sont engagées à poursuivre le dialogue en vue de trouver des solutions aux différentes problématiques soulevées, tenant compte des aspirations des professionnels, afin que ce secteur reste en phase avec les différentes évolutions économiques et sociales que connaît le Royaume, souligne le communiqué.

Dans ce cadre, il a été décidé d’organiser, avec régularité, une nouvelle rencontre dès le mois de janvier 2022, et de mettre en place un plan d’action prioritaire visant à promouvoir le transport international routier de marchandises.

Présidée par le ministre du Transport et de la Logistique, Mohammed Abdeljalil, cette réunion s’inscrit dans le cadre de la poursuite des rencontres organisées avec les organismes représentatifs du secteur du transport routier au Maroc, afin d’aborder les problèmes auxquels le secteur est confronté à travers un dialogue sincère et constructif. 

Le 15/12/2021 à 19h58