Rabat: Nadia Fettah Alaoui et Abdellatif Jouahri reçoivent une délégation du FMI et de la Banque mondiale

Réunion de travail de la délégation composée d'une équipe du groupe de la Banque Mondiale et de celle du FMI, en visite au Maroc, le 2 juin 2022, à Rabat.  . DR

Nadia Fettah, ministre de l’Economie et des Finances et Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib, ont reçu ce jeudi 2 juin 2022 à Rabat Diarietou Gaye, secrétaire générale et vice-présidente du groupe de la Banque mondiale et Ceda Ogada, secrétaire général du Fonds Monétaire International.

Le 02/06/2022 à 12h58

Cette rencontre a eu lieu suite à une mission technique conduite, du 23 au 31 mai 2022 au Maroc, par une délégation de haut niveau des deux institutions en vue de coordonner les préparatifs des assemblées annuelles du Groupe de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International prévues à Marrakech, en octobre 2023, souligne le ministère de l’Economie et des finances dans un communiqué.

Cette réunion était l’occasion pour apprécier l’état d’avancement des préparatifs de ces assemblées annuelles et les mesures prises par le pays hôte pour réussir cet événement, avec l’implication des différents départements ministériels et administrations concernés.

A cet égard, les parties prenantes ont exprimé leur entière satisfaction quant aux progrès réalisés dans les différents volets et pour les aboutissements de cette mission.

L’organisation des Assemblées Annuelles 2023, qui connaitront la participation de 12000 personnes, sera une opportunité pour exposer les réformes structurelles engagées par le Maroc ainsi que les différentes avancées réalisées par notre pays et débattre et échanger avec les décideurs et experts internationaux sur les moyens de promouvoir la coopération internationale et régionale.

L’importance des participants attendus, décideurs et grands responsables de la finance internationale, experts internationaux et représentants des grands médias et faiseurs d’opinion, devrait également contribuer au renforcement de l’image du Royaume, en tant que pays stable, ouvert et tolérant, alliant tradition et modernité et mettre en exergue son patrimoine riche, son histoire séculaire et sa culture. Elle devrait également avoir un impact positif sur l’économie locale de la région de Marrakech, son attractivité et son infrastructure touristique, conclut le communiqué du ministère des Finances.

Par Ayoub Khattabi
Le 02/06/2022 à 12h58