Le FMI et la Banque mondiale reportent à 2023 leurs assemblées annuelles prévues cette année au Maroc

Le siège de la Banque mondiale, à Washington. . Daniel Slim / AFP

Le Fonds monétaire international et la Banque mondiale ont annoncé, ce lundi 31 janvier 2022, le report à 2023 de l’organisation de leurs assemblées annuelles prévues en octobre prochain à Marrakech, en raison des incertitudes liées à l’évolution de la situation sanitaire.

Le 31/01/2022 à 17h53

Les réunions annuelles de cette année auront ainsi lieu à Washington en octobre, indique un communiqué conjoint des deux institutions, notant que suite à des consultations avec le gouvernement marocain, il a été décidé de reporter la tenue de ce conclave au Maroc jusqu’en 2023.

Le FMI et la Banque mondiale reportent ainsi pour la deuxième fois leurs réunions au Maroc. Les deux institutions avaient initialement prévu de tenir les assemblées annuelles de 2021 dans le Royaume, avant que le contexte sanitaire ne vienne chambouler leurs plans. 

Les assemblées annuelles se tiennent généralement pendant deux années consécutives au siège de la Banque mondiale et du FMI à Washington, puis dans un pays membre tous les trois ans. 

Par ailleurs, le doute plane toujours quant au format qui sera adopté lors de la réunion de printemps en avril prochain. «Nous espérons pouvoir organiser des réunions hybrides, mais le format exact dépendra de l’évolution des conditions sanitaires et de voyage», indiquent la Banque mondiale et le FMI.

Les réunions du FMI et de la Banque mondiale attirent jusqu’à 10.000 participants, dont les ministres des Finances, des banquiers centraux, des dirigeants du secteur privé, des acteurs de la société civile, des médias et des universitaires des différents pays. 

Par Safae Hadri
Le 31/01/2022 à 17h53