Qui est Younes Idrissi Kaitouni, le nouveau patron des impôts au Maroc?

Younes Idrissi Kaitouni, directeur général des impôts. . DR

Jusqu’ici directeur des impôts par intérim, Younes Idrissi Kaitouni vient d’être confirmé au poste-clé de patron de l’administration fiscale.

Le 03/11/2022 à 15h43

La nomination de Younes Idrissi Kaitouni à la tête de la Direction générale des impôts (DGI) a été actée lors de la réunion du Conseil de gouvernement, ce jeudi 3 novembre 2022.

Le 29 juillet dernier, la ministre de l’Economie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, a fait appel à lui pour assurer la direction par intérim de l’administration fiscale, deux jours seulement après sa nomination à la tête de la direction du contrôle au sein de la DGI.

Il a ainsi remplacé Khalid Zazou qui, lui aussi, assurait l’intérim depuis le départ de l’ancien directeur des impôts, Omar Faraj, qui, le 13 septembre 2019, avait fait valoir ses droits à la retraite. Khalid Zazou a, entre-temps, été nommé chef de cabinet du ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaa.

La nomination de ce jeune quadra à la tête de la DGI confirme la volonté de créer une nouvelle génération de directeurs au sein de l’administration publique, prêts à affronter et à relever les nouveaux défis, dans un contexte en mouvement.

Sa désignation vient à point nommé pour accompagner la mise en œuvre de la loi-cadre fiscale issue des recommandations des assises nationales sur l’équité fiscale, tenues les 3 et 4 mai 2019 à Skhirat. Il s’agit de garantir les conditions nécessaires pour mener une politique fiscale basée sur un système plus équitable, cohérent, efficace, compétitif et transparent.

Le choix de Younes Idrissi Kaitouni pour relever ces nouveaux challenges n’est pas fortuit. Il a fait toute sa carrière à la DGI. Avant sa cooptation au siège de l’administration centrale à Rabat, il a été directeur régional des impôts à Rabat, puis à Casablanca, soit les deux régions où se concentre l’écrasante majorité des contribuables (personnes physiques et morales).

Il a auparavant travaillé au sein de la direction de la législation, des études et de la coopération, au sein de la DGI.

Expert en tout ce qui touche à la fiscalité et fin connaisseur des rouages et des enjeux de la réforme fiscale, en plus de sa passion pour l'histoire et la culture, Younes Idrissi Kaitouni est reconnu dans les milieux d'affaires pour son écoute et son ouverture d’esprit. Des qualités qui, sans doute, lui seront d’une grande utilité dans ses nouvelles missions.

Par Wadie El Mouden
Le 03/11/2022 à 15h43