Politique monétaire: consensus autour d’une hausse du taux directeur

Le siège de Bank Al-Maghrib, à Rabat. . Le360 : Adil Gadrouz

Les investisseurs financiers prévoient une hausse du taux directeur de Bank Al-Maghrib (BAM) lors de la première réunion de politique monétaire de la banque centrale prévue le 21 mars 2023, indique Attijari Global Research (AGR) dans sa dernière note d’analyse.

Le 17/03/2023 à 16h15

Les résultats d’une enquête d’Attijari Global Research (AGR) réalisée auprès d’un échantillon de 35 acteurs financiers considérés parmi les plus influents du marché financier marocain font ressortir un consensus en faveur d’une hausse du taux directeur de Bank Al-Maghrib (BAM), lors de la prochaine réunion de politique monétaire de la banque centrale qui aura lieu le 21 mars 2023.

Sur la base des réponses obtenues, la probabilité d’une hausse du taux directeur de 50 points de base est de 50% contre une probabilité de 39% pour un relèvement du taux directeur de 25 points. Parallèlement, la probabilité d’une stabilité du taux directeur est de seulement 8% contre 3% pour une hausse de 100 points de base.

À l’analyse des réponses obtenues par catégorie d’investisseurs, à savoir les «institutionnels locaux», les «étrangers», les «acteurs de référence» et les «personnes physiques», AGR relève que le scénario central anticipant la hausse du taux directeur de 50 points de base en mars 2023 est justifié à hauteur de 62% par les réponses des institutionnels locaux et le scénario secondaire anticipant la hausse du taux directeur de 25 points de base en mars 2023 est justifié à hauteur de 44% par les réponses des acteurs de référence.

Rappelons que le Conseil de BAM, réuni le 20 décembre 2022, a décidé de relever le taux directeur de 50 points de base à 2,50% pour «prévenir tout désancrage des anticipations d’inflation et favoriser le retour de l’inflation à des taux en ligne avec l’objectif de stabilité des prix».

Par Le360 (avec MAP)
Le 17/03/2023 à 16h15