PLF 2022: les projets d’investissement publics dans la région du Nord

Le taux de remplissage des barrages de la région de Casablanca-Settat a atteint 44,52% au 27 décembre 2021.  . DR

Revue de presseKiosque360. Prévue par le projet de loi de Finances (PLF) 2022, une série de projets d’investissement publics dans différents secteurs sera lancée dans la région du Nord. Les détails.

Le 07/11/2021 à 20h45

Le projet de loi de Finances (PLF) 2022 prévoit toute une série de projets d’investissement publics dans la région du Nord, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 8 novembre. Parmi les projets d’installations hydriques, il est question de la création du barrage d’Aïyacha dans la préfecture de Tanger-Asilah (750 millions de dirhams) et du barrage Beni Mansour dans la province de Chefchaouen (2,5 milliards de dirhams). 

Pour la relance du secteur de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire dans la région, le PLF 2022 consacrera 5 millions de dirhams au programme de mise à niveau de la médina de Tanger, 10 millions de dirhams à la création de trois zones d’activités d’artisanat et 7 millions de dirhams à la mise en œuvre des projets et programmes de développement de l’économie sociale et solidaire. 

Concernant l’amélioration et le développement des infrastructures dans la région, quelque 220 millions de dirhams seront alloués au Centre hospitalier universitaire, dont les travaux sont finalisés, et 146 millions de dirhams au Centre hospitalier provincial (CHP) d’Al Hoceima. Le journal rappelle notamment que le PLF 2022 prévoit d’assurer le financement des travaux d’extension et de réhabilitation du CHP de Tétouan pour 35 millions de dirhams et de Chefchaouen pour 73 millions de dirhams.

Du côté de l’aménagement et du développement forestier de la région, ce sont pas moins de 43,87 millions de dirhams qui seront mobilisés. Et pour l’aménagement des forêts urbaines et périurbaines de la région, 9,3 millions de dirhams sont prévus. 

S’agissant du volet éducatif et sportif, 100 millions de dirhams seront consacrés à la poursuite des travaux de réalisation de la Cité des sports et 318 millions de dirhams à la construction de 12 écoles primaires, 8 lycées collégiaux, 11 lycées qualifiants et 5 internats.

Par Fayçal Ismaili
Le 07/11/2021 à 20h45