Oujda: lancement des travaux de réalisation d’une station de déminéralisation des eaux saumâtres

Les locaux de la Régie autonome intercommunale de distribution d'eau et d'électricité d'Oujda (Radeeo). . DR

Le 20/11/2022 à 19h01

VidéoLes travaux de réalisation d’une station de déminéralisation des eaux saumâtres à Oujda ont été lancés, hier, vendredi 18 novembre 2022. D'un coût global de 46,5 millions de dirhams, la nouvelle station dispose d’un débit global de 150 litres par seconde.

Une cérémonie a été organisée, vendredi à Oujda, pour lancer les travaux de réalisation d'une station de déminéralisation des eaux saumâtres provenant des forages de la ville, exploités par la Régie autonome intercommunale de distribution d'eau et d'électricité d'Oujda (Radeeo), et ce, à l'occasion de la fête de l'Indépendance.

A l’occasion de la célébration de ce 67e anniversaire, le wali de la région de l'Oriental, gouverneur de la préfecture d'Oujda-Angad, Mouad El Jamai, a donc donné, hier, le coup d’envoi de ces travaux. 

D'un coût global de 46,5 millions de dirhams, cette nouvelle station a pour objectif la déminéralisation des eaux souterraines, l'amélioration de la qualité de l'eau potable, ainsi que la préservation de la capacité productive de la Régie en termes de l'eau, indique dans une déclaration pour Le360, le chef du service exploitation à la Radeeo, Farid Benseddik.

Ce projet, dont l’étude a été lancée en 2021, comprend la mise en place d'une station de déminéralisation des eaux saumâtres pour un débit global de 150 litres par seconde (l/s), l'installation d'équipements d'osmose inverse, ainsi que des équipements hydroélectriques et électriques, en plus de la réalisation d'infrastructures et d'installations connexes.

Par Mohammed Chellay
Le 20/11/2022 à 19h01