Le groupe BCP déploie son activité de microfinance en Côte d’Ivoire

Mohamed Benchaâboun, PDG de la BCP. . Le360

Atlantic Microfinane for Africa (AMIFA), filiale du groupe Banque centrale populaire (BCP) vient d’inaugurer sa première agence en Côte d’Ivoire. La bancarisation et le financement des activités génératrices de revenus figurent parmi ses objectifs. Elle table sur 20 agences à l'horizon 2020.

Le 23/12/2015 à 21h07

Dans le sillage du développement du groupe Banque centrale populaire (BCP), et dans le sillage de la politique du royaume visant à construire une coopération sud-sud exemplaire dans le domaine de l’économie sociale et solidaire, le groupe s’est engagé dans le déploiement de l’activité de sa filiale africaine dédiée à la microfinance, Atlantic microfinance for Africa (AMIFA).

C’est ainsi qu’elle a ouvert, le mardi 22 décembre 2015, sa première agence dans la commune de Yopougoun, à Abidjan en Côte d’Ivoire, lançant ainsi ses premiers services dans le domaine de la microfinance dans ce pays. Cette inauguration s’est faite en présence de Mohamed Benchaaboun, PDG du groupe BCP, des membres du gouvernement ivoirien et de nombreuses personnalités.

La nouvelle agence compte 22 collaborateurs dont 4 agents administratifs et 18 agents constituant le réseau. La politique de développement prévoit l’ouverture de 20 agences sur la période 2015-2020 et la création de 115 emplois avec une cible de 19200 clients à fin 2017.Pour y arriver, elle pourra compter sur l'expertise de la holding AMIFA au Maroc et des synergies intra-groupe.

Cette filiale ivoirienne a pour objectifs de contribuer au financement des activités génératrices de revenus, de soutenir et d’accompagner les micro-entrepreneurs en facilitant leur passage progressif de l’informel vers le secteur organisé, contribuer à la bancarisation de la population ivoirienne, réaliser des actions citoyennes au profit de la population ivoirienne, etc.

Selon le groupe, «l’intervention d’AMIFA sera axée sur le financement de toute activité génératrice de revenus qu’elle soit urbaine, péri-urbaine ou rurale, l’objectif principal étant de lutter contre la précarité et de contribuer significativement à la croissance économique des pays concernés».

Et afin de remplir cette mission, une gamme complète de microcrédits, des produits et services sur mesure ont été développés par AMIFA pour répondre aux besoins de la clientèle ciblée. Parmi ceux-ci figurent : le crédit individuel, le crédit solidaire, les services d’épargne (épargne à vue, épargne à terme), compte courant, micro-assurance et les transfert d’argent rapide.

Outre le lancement des activités d’AMIFA en Côte d’Ivoire, une convention intergroupe a été signée dans le but de «conforter la synergie entre les différentes entités du groupe dans le but de mieux contribuer, ensemble, à l’essor économique du continent».

AMIFA, holding du groupe BCP, a pour principale mission de créer et de gérer des institutions de microfinance et, partant, de financer et de refinancer des opérateurs africains du secteur.

A noter que la première implantation de l’AMIFA en Afrique subsaharienne s’est faite au Mali. Et pour l’expansion de son activité en Afrique, la holding sera déployée dans tous les pays où le groupe BCP est déjà implanté. Ainsi, dans l’immédiat, ce développement est programmé dans 9 pays: Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal, Gabon, Guinée, Burkina Faso, Niger, Togo et Bénin.

Par Moussa Diop
Le 23/12/2015 à 21h07