Finance participative: Al Baraka Banking se retire de BTI Bank et cède sa participation à Bank of Africa

Lors de la réunion stratégique du top management du groupe Al Baraka au Maroc . DR

Le bahreïni Al Baraka Banking Group vient d’annoncer son retrait du marché marocain. Le groupe bancaire a décidé de vendre la totalité de sa participation dans Bank Al-Tamweel Wa Al-Inma (BTI) à Bank of Africa.

Le 26/12/2022 à 17h27

Le groupe bancaire Al Baraka Banking Group (ABG) a annoncé ce lundi 26 décembre 2022, dans un communiqué, son retrait de sa filiale marocaine, Bank Al-Tamweel Wa Al-Inma (BTI), en cédant sa participation dans BTI à Bank of Africa. 

«ABG a accepté de vendre sa participation de 43,65% dans BTI à Bank of Africa, le partenaire local du Groupe et l'actionnaire majoritaire de la Banque. La transaction, qui est soumise aux approbations réglementaires locales, a reçu l'approbation de la Banque centrale de Bahreïn», souligne le communiqué d’Al Baraka Group.

ABG s’est également retiré de la société d'investissement saoudienne, Itqan Capital, à travers la vente de sa participation de 83,07% à un investisseur privé en Arabie saoudite. Cette transaction a déjà reçu l’approbation de l'Autorité saoudienne du marché des capitaux, de l'Autorité générale de la concurrence ainsi que celle de la Banque centrale de Bahreïn, fait savoir le groupe. 

«Ces sorties reflètent la stratégie d'ABG visant à consolider nos ressources afin d'améliorer notre efficacité et nos résultats. En nous recentrant sur nos métiers de base, nous cherchons à renforcer encore les performances et les rendements pour nos actionnaires», a souligné à cette occasion le directeur général du groupe ABG Houssem Ben Haj Amor. 

Selon le communiqué du groupe, ABG continuera à opérer sur trois continents par le biais de ses unités bancaires filiales et de ses bureaux de représentation, en Turquie, en Algérie, en Jordanie, en Egypte, à Tunis, à Bahreïn, au Soudan, en Afrique du Sud, au Pakistan, au Liban et en Allemagne, en plus de deux succursales en Irak et d'un bureau de représentation en Libye. 

Par Safae Hadri
Le 26/12/2022 à 17h27