Fêtes de fin d’année: les opérateurs touristiques de Tanger se frottent les mains

Tanger by night. . DR

Revue de presseKiosque360. Les opérateurs touristiques de Tanger tablent sur une forte affluence de la clientèle dans la ville, en cette période de fin d’année, pour doper le business. Cet article est une revue de presse tirée du journal Aujourd’hui Le Maroc.

Le 27/12/2022 à 22h31, mis à jour le 27/12/2022 à 23h06

Les opérateurs du secteur touristique de Tanger misent beaucoup sur les fêtes de cette fin d’année. C’est ce que rapporte Aujourd’hui Le Maroc dans son édition de ce mercredi 28 décembre, rappelant que, par sa vocation internationale, Tanger est considérée depuis toujours comme une destination de choix pour fêter le nouvel an.

La même source fait ainsi remarquer que les hôtels, les restaurants et les autres opérateurs touristiques de la ville diversifient leurs produits et services afin d’être à la hauteur des attentes de leur clientèle en cette période de forte affluence. «Nous enregistrons une dynamique de nos activités pendant les fêtes de fin d’année que nous avons bien préparées avec l’animation et un menu spécial pour l’occasion. Nous avons installé dans tous les coins de l’hôtel une décoration festive que nous partageons avec toutes les unités hôtelières du groupe Barceló au Maroc», souligne Fatima Zahrae Chroki, Guest relation manager, citée par le journal qui rappelle que les établissements hôteliers de la ville connaissent un pic de réservations en cette période, ce qui nécessite une préparation spécifique. «Nous continuons de recevoir des demandes des clients espagnols, mais aussi d’autres pays», affirme Chroki.

Le quotidien souligne aussi que les établissements hôteliers et touristiques du centre-ville et de la zone côtière se parent de décorations de fête de fin d’année tout en faisant valoir l’aspect architectural traditionnel ou hérité d’un passé où cohabitaient différentes nationalités et religions. «Nous avons voulu, à travers une décoration de tous les coins de l’hôtel, refléter l’aspect traditionnel spécifique de l’établissement», fait remarquer le responsable d’un autre établissement hôtelier de la ville.

Les centres commerciaux ne sont pas en reste. Ces derniers réalisent aussi leur plus grand nombre de vente dans cette période grâce à une forte affluence drainée notamment par les produits de consommation phares. La même tendance est également constatée au niveau des restaurants de la ville.

Par Ismail Benbaba
Le 27/12/2022 à 22h31, mis à jour le 27/12/2022 à 23h06