Etudiants étrangers en France: les Marocains en tête

Les Marocains sont toujours en tête des étudiants étrangers en France.. DR

Revue de presseAlors que la polémique sur la nouvelle loi sur l’immigration fait rage en France, les étudiants étrangers sont environ 400.000 en France, soit 13 % des effectifs de l’enseignement supérieur. Sur ce total, les Marocains sont loin devant alors que la moitié d’entre eux sont originaires du continent africain. Cet article est une revue de presse tirée du magazine français Le Point.

Le 27/12/2023 à 21h11

Selon les données de Campus France, 392.630 étudiants étrangers étaient inscrits dans l’enseignement supérieur français lors de l’année scolaire 2021-2022, un nombre en hausse de 21% en cinq ans et qui représente 13 % de la totalité des effectifs étudiants.

C’est ce que relève le magazine hebdomadaire français Le Point alors que la polémique sur la nouvelle loi sur l’immigration fait rage en France. En perspective: un resserrement des conditions d’accès de ces étudiants dans ce pays.

En attendant, les universités en accueillent 256.220 étudiants étrangers, soit 65 % du total, les écoles de commerce 54.556 (14 %) et les écoles d’ingénieurs 28.329 (7 %). L’Île-de-France regroupe plus du tiers des étudiants étrangers (35 %), devant l’Auvergne-Rhône-Alpes (12 %), l’Occitanie (9 %), le Grand Est (8 %) et les Hauts-de-France (7 %).

«Le budget mensuel moyen des étudiants internationaux présents en France s’établit à 867 euros, dont 413 euros consacrés au loyer et 181 euros aux frais de la vie quotidienne (vêtements, alimentation). Ils s’acquittent par ailleurs en moyenne de 2.822 euros de frais de scolarité et près de la moitié (48 %) d’entre eux effectuent au moins un travail durant leur séjour d’études», lit-on.

D’après Le Point, un étudiant étranger sur deux (51 %) inscrit à l’université l’est au niveau licence, 41 % au niveau master et 8 % au niveau doctorat. Les sciences exactes sont les disciplines les plus choisies par les étudiants étrangers (32 %), devant les lettres, langues, sciences humaines et sociales (30 %). Viennent ensuite l’économie (18 %), le Droit et la science politique (11 %) et la santé (8 %).

«L’Afrique du Nord et le Moyen-Orient constituent la première zone d’origine des étudiants étrangers présents en France (29 %), devant l’Europe (25 %), l’Afrique subsaharienne (23 %), l’Asie-Océanie (13 %) et les Amériques (8 %). Dans le détail, le Maroc est le premier pays d’origine (46.371 étudiants), devant l’Algérie (31.032), la Chine (27.479) et l’Italie (19.185)», lit-on encore.

Dans les écoles de commerce, les étudiants chinois représentent 19 % des effectifs d’étudiants étrangers, devant les étudiants marocains (14 %) et indiens (7 %). Dans les écoles d’ingénieurs, les étudiants marocains représentent 21 % des effectifs d’étudiants étrangers, suivis par les étudiants chinois (10 %), tunisiens et camerounais (5 %).

Par Lamia El Ouali
Le 27/12/2023 à 21h11