Etablissements hôteliers: un nouveau mécanisme de soutien pour l’accélération de la mise à niveau

Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire.

Revue de presseBaptisé Cap Hospitality, ce nouveau mécanisme de soutien et de financement pour l’accélération de la mise à niveau des établissements d’hébergement touristique classés (EHTC), a été lancé. Il vise un objectif cible de 25.000 chambres et un impact attendu d’un maximum de 4 milliards de dirhams d’investissement. Cet article est une revue de presse tirée du magazine Challenge.

Le 26/06/2024 à 22h03

C’est parti pour Cap Hospitality, un nouveau mécanisme de soutien et de financement pour l’accélération de la mise à niveau des établissements d’hébergement touristique classés (EHTC), dont le coup d’envoi a été donné ce mercredi. «Fruit d’une convention entre le ministère du Tourisme, le ministère en charge du Budget, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement et la Société marocaine de l’ingénierie touristique (SMIT), ce mécanisme vise un objectif cible de 25.000 chambres et un impact attendu d’un maximum de 4 milliards de dirhams d’investissement», souligne le magazine Challenge.

«Cap Hospitality représente un pas décisif vers la modernisation de la capacité d’hébergement du Maroc, en réponse à l’augmentation continue des arrivées touristiques et en vue des événements sportifs à venir tels que la CAN 2025 et la Coupe du Monde 2030, pour lesquels le Maroc aspire à offrir une hospitalité de qualité irréprochable», lit-on.

Couvrant la période 2024-2025, ce dispositif prévoit l’octroi d’un crédit où l’État prend en charge l’intégralité des intérêts, au profit des EHTC ayant un projet de mise à niveau. Ce prêt couvre l’ensemble des investissements allant de 3 à 100 millions de dirhams, avec une maturité pouvant atteindre 12 ans incluant 2 ans de différé.

L’admissibilité des EHTC sera confirmée par le ministère du Tourisme, en fonction de critères préétablis. L’accord sur le crédit conjoint, quant à lui, sera confirmé par les banques.

Intervenant à cette occasion, la ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a insisté sur la nécessité d’accélérer les investissements dans l’hébergement touristique, notant que cette initiative constitue l’opportunité unique de moderniser les installations et d’améliorer les services, en intégrant des technologies de pointe pour offrir des expériences mémorables aux visiteurs.

De son côté, le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, a souligné «l’importance de la préparation et de l’investissement dans les infrastructures, y compris l’amélioration des capacités hôtelières nécessaires pour répondre aux besoins de la Coupe du Monde 2030», lit-on encore.

Pour le directeur général du FM6I, Mohamed Benchaaboun, cette initiative n’est pas limitée à des améliorations superficielles, mais vise une transformation profonde grâce à une conjugaison d’interventions étatiques et bancaires. L’État, en particulier, joue un rôle clé en prenant en charge l’intégralité des intérêts bancaires générés par les crédits concernés.

Cap Hospitality s’adresse à tous les EHTC du Royaume n’ayant pas été rénovés au cours des cinq dernières années.

Par Nabil Ouzzane
Le 26/06/2024 à 22h03