Comment l’Espagnol Iberdrola compte se développer au Maroc

Iberdrola.

Revue de presseLe partenariat mondial SFI-Iberdrola pour la transition énergétique vise à soutenir l’expansion et le retour d’Iberdrola sur les marchés émergents qui ont besoin de décarboniser leur mix énergétique, dont le Maroc. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Le Matin du Sahara et du Maghreb.

Le 11/01/2024 à 22h13

La Société financière internationale (SFI) a annoncé le 8 janvier l’octroi à Iberdrola d’un prêt vert de plus 328 millions de dollars. Ce prêt, indique le quotidien Le Matin du Sahara et du Maghreb, financera des projets d’énergie renouvelable dans les marchés émergents, y compris dans un certain nombre de pays qui dépendent encore fortement du charbon, tels que le Maroc, a souligné la SFI.

Sur les 328 millions d’euros convenus, 170 ont déjà été engagés par Iberdrola pour financer des projets éoliens en Pologne. Le reste des fonds accordés sera utilisé pour financer des projets renouvelables dans les pays qui dépendent des combustibles fossiles et pour soutenir des projets d’innovation en matière d’énergie propre tels que la production éolienne offshore ou l’hydrogène vert.

«Le prêt actuel est soumis au respect de deux objectifs ESG (environnemental, social et de gouvernance d’entreprise). La première consiste à réduire les émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre de l’entreprise de plus de 60% d’ici 2030 par rapport à la référence 2020 des clients et des chaînes d’approvisionnement. Le deuxième objectif est de plus que doubler la capacité renouvelable installée d’Iberdrola d’ici 2030, qui, à la fin du troisième trimestre 2023, dépassait 41.000 mégawatts propres», lit-on.

Le directeur des finances, du contrôle et du développement d’entreprise d’Iberdrola, José Sainz, a souligné que «ce prêt permettra à Iberdrola de continuer à contribuer à la transition énergétique, à la décarbonisation et à l’électrification des pays en développement, encore fortement dépendants des combustibles fossiles. De plus, cela consolide IFC comme l’un de nos grands alliés dans le financement de projets renouvelables».

L’opération s’inscrit dans le cadre de l’alliance signée en mai dernier pour promouvoir la transition énergétique dans les pays émergents. Ensuite, un prêt vert lié à des objectifs de durabilité de 150 millions de dollars (environ 136 millions d’euros) a été formalisé pour financer la numérisation et l’amélioration de l’efficacité énergétique des réseaux de distribution électrique exploités par la filiale brésilienne d’Iberdrola.

Premier opérateur mondial de l’énergie éolienne, Iberdrola est un leader mondial de l’énergie propre, des réseaux et du stockage. Le géant s’engage depuis plus de vingt ans en faveur de l’énergie propre, pilier fondamental de son modèle d’entreprise.

Par Nabil Ouzzane
Le 11/01/2024 à 22h13