Cliniques privées: le groupe CIM Santé élargit son réseau et améliore l’offre de soins au Maroc

Fahd Chaara, directeur général du groupe CIM Santé. . Said Bouchrit / Le360

Le 25/11/2022 à 17h17

VidéoRencontré en marge de la première Conférence africaine sur la réduction des risques en santé, tenue à Marrakech du 16 au 18 novembre 2022, Fahd Chaara, directeur général du groupe CIM Santé, a évoqué, pour Le360, les efforts déployés par son groupe pour renforcer l’offre de soins au Maroc.

Le Maroc s’est lancé sur la voie d’une grande réforme de son système sanitaire. Une option qui s’est imposée après les premières vagues de la crise de Covid-19 et surtout après la mise en œuvre de l’initiative royale de généraliser la couverture sanitaire à l’ensemble des citoyens marocains. Pour réussir cette réforme, il est indispensable de renforcer l’offre de soins, notamment dans le secteur privé.

C’est dans cette perspective que le groupe hospitalier marocain, CIM Santé, s’est investi dans l’élargissement de son réseau dans plusieurs villes du Royaume, ainsi que dans l’amélioration de la qualité des prestations.

«CIM Santé gère quatre cliniques à Casablanca, Rabat, Marrakech et à Tanger et représente à peu près 900 lits d’hospitalisation», explique son directeur général, Fahd Chaara.

Pour l’histoire, la première clinique du groupe CIM Santé a été créée en 1984 dans la capitale. «C’est une clinique spécialisée en maladies cardiovasculaires», précise Fahd Chaara. Une deuxième clinique a vu le jour en 2010 dans la ville ocre. Il s’agit de la clinique internationale de Marrakech qui, selon les dires du directeur général du groupe, «a gagné en notoriété», depuis sa création.

Le troisième établissement a été ouvert dans la ville du détroit en août 2021, soit en pleine période de pandémie de Covid-19. «Les autorités locales de la ville de Tanger nous ont sollicités pour ouvrir la clinique en cette période, car il y avait beaucoup de demandes et une offre de soins insuffisante», note Fahd Chaara.

Le groupe CIM Santé a mis beaucoup plus de moyens dans la capitale économique du Royaume en ouvrant l’hôpital privé international de Casablanca. «C’est un grand hôpital de 30.000 mètres carrés, 300 lits d’hospitalisation, 15 blocs opératoires, 44 lits de réanimation, ainsi qu’un service de radiologie et une unité d’accueil des urgences», détaille le directeur général du groupe CIM Santé.

Pour réussir son pari, celui de prodiguer des soins de qualité aux citoyens, le groupe n’a pas lésiné sur les moyens. «Nous avons investi dans du matériel de très haut de gamme qui répond aux normes internationales», souligne Fahd Chaara.

S’agissant du personnel soignant, les quatre cliniques du groupe CIM Santé ont opté pour des «profils hautement qualifiés», mais aussi pour les services des médecins marocains résidant à l’étranger. «Nous essayons d’assurer les meilleures conditions à ces médecins pour qu’ils puissent exercer leur art et en faire bénéficier la patientèle marocaine», conclut le médecin.

Le 25/11/2022 à 17h17