BERD: la croissance économique marocaine devrait s’établir à 3,1% en 2023

Le logo de la BERD.. DR

La croissance du Produit intérieur brut (PIB) marocain devrait s’établir à 3,1% en 2023, a annoncé mercredi la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), confirmant ses prévisions du mois de mai.

Le 27/09/2023 à 09h06

«La croissance en 2023 a été soutenue par une amélioration des récoltes, un boom du tourisme, un ralentissement de l’inflation et une reprise de la demande intérieure», explique la banque dans son rapport sur les perspectives économiques régionales, notant qu’en conséquence, le chômage a légèrement diminué au deuxième trimestre 2023.

Le gouvernement a augmenté les dépenses sociales en 2022 et 2023, grâce à l’amélioration de la collecte des impôts et des recettes non fiscales, observe l’institution basée à Londres, assurant que le déficit budgétaire devrait continuer à se contracter (de 5,1% du PIB en 2022 à 4,9% en 2023).

En 2024, la croissance devrait s’établir autour 3% et revenir aux niveaux d’avant la pandémie à moyen terme, l’accélération des réformes pouvant encore améliorer davantage ces perspectives, relève la même source.

L’embellie des conditions météorologiques, la baisse de l’inflation, la reprise relative de la demande intérieure et extérieure et la confiance accrue des investisseurs due au retrait du Maroc de la liste grise du Groupe d’action financière internationale (GAFI) devraient soutenir l’activité économique, soutient la BERD.

Les perspectives économiques régionales sont publiées au moins deux fois par an par la BERD. Le rapport contient un résumé des développements économiques régionaux, ainsi que les prévisions de croissance de la banque pour les économies dans lesquelles elle investit.

Par Le360 (avec MAP)
Le 27/09/2023 à 09h06