Artisanat : les exportations dépassent les 500 millions de dirhams à fin mai 2023

Des babouches traditionnelles exposées à la place Jamaâ El Fna à Marrakech. (Photo d'illustration). Martin Adams / Unsplash

Durant les cinq premiers mois de l’année, les exportations marocaines de produits d’artisanat ont atteint 514 millions de dirhams, en hausse de 18% par rapport à mai 2022.

Le 19/07/2023 à 11h59

La Maison de l’artisan a tenu son Conseil d’administration, hier mardi 18 juillet, sous la présidence de la ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor. L’occasion de faire le point sur les réalisations du secteur.

Ainsi, à fin mais 2023, les exportations des produits de l’artisanat marocain ont totalisé 514 millions de dirhams en valeur, soit une évolution positive de 18% par rapport à la même période de 2022, et de 35% par rapport à 2019. Pour rappel, ces exportations ont doublé en valeur entre 2016 et 2022, pour atteindre le record d’un milliard de dirhams à fin 2022.

«En 2022 et 2023, nous avons ciblé 14 marchés internationaux à travers des actions de promotion et de commercialisation, qui ont permis de signer des partenariats stratégiques, de renforcer la notoriété du “Morocco Handmade” et de générer des impacts commerciaux importants pour les artisans ayant pris part à ces opérations», a souligné Fatim-Zahra Ammor.

Et d’ajouter: «Notre objectif en 2024 est d’étendre ces offensives à de nouveaux marchés comme l’Espagne, le Japon et les États-Unis. Parallèlement, nous continuons d’avancer sur les solutions aux problématiques structurelles auxquelles font face les acteurs locaux. Les phases pilotes des programmes d’appui sont achevées et nous lancerons prochainement, de manière effective, ces programmes qui ont pour but d’améliorer significativement la compétitivité des acteurs».

Le directeur général de la Maison de l’artisan, Tarik Sadik, a quant à lui exposé les accomplissements majeurs de l’établissement au cours du premier semestre 2023. Celles-ci comprennent notamment le déploiement du dispositif de veille stratégique, baptisé «Market Intelligence», ainsi que la mise en place du Baromètre des exportations de l’artisanat marocain. Ces initiatives visent à améliorer la compréhension de la demande et des marchés, et à identifier les principales tendances dans le secteur.

Le Conseil d’administration a également examiné les trois programmes d’appui conçus pour améliorer la compétitivité d’une large frange d’artisans, à savoir le programme d’accompagnement des exportateurs, le programme d’accompagnement des agrégateurs et le programme des centres d’excellence.

Par Safae Hadri
Le 19/07/2023 à 11h59