Arriérés de TVA: l’État a déjà remboursé 5 milliards de dirhams au profit de 1.348 entreprises du privé

La ministre de l'Economie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, répondant à une question orale à la Chambre des représentants, le 10 janvier 2022, à Rabat.  . MAP

Sur les 13 milliards de dirhams d’arriérés de TVA, que le chef du gouvernement a promis de rembourser aux entreprises du secteur privé d’ici la fin du mois d’avril 2022, un montant de 5 milliards de dirhams a déjà été injecté, a indiqué l’argentière du Royaume, Nadia Fettah Alaoui, ce mardi 25 janvier 2022.

Le 25/01/2022 à 16h46

La ministre de l’Economie et des Finances a assuré que le gouvernement poursuit ses efforts pour soutenir la compétitivité des entreprises du secteur privé, en particulier les PME et les TPE.

Lors de la séance des questions orales à la Chambre des conseillers organisée ce mardi, Nadia Fettah Alaoui a ainsi fait savoir, qu’à fin décembre 2021, 5 milliards de dirhams d’arriérés de TVA ont été remboursés par l’Etat au profit des entreprises privées.

«Ces remboursements ont concerné un total de 1.348 entreprises, dont 71% de PME», a indiqué la ministre des Finances, devant les conseillers.

Quant aux 8 milliards de dirhams restants, ils seront remboursés d’ici la fin du mois d’avril 2022, a fait savoir Nadia Fettah Alaoui, conformément à la promesse faite par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, à la Chambre des représentants, le 29 novembre dernier.

Véritable bouffée d’oxygène pour les entreprises, ces remboursements leur permettront de disposer de liquidités importantes, dans un contexte de crise, et ainsi renforcer leur capacité à investir et à se développer.

Le patronat avait accueilli avec satisfaction l’engagement du gouvernement de rembourser la totalité du stock des arriérés de TVA dus par l’Etat aux entreprises, qualifiant cet engagement de «signal très positif» donné aux opérateurs économiques, les TPME en particulier, dont la trésorerie est sous pression, notamment en raison de la crise liée au Covid-19 qui se poursuit.

Par Nisrine Zaoui
Le 25/01/2022 à 16h46