Culture

Vidéo. Neta Elkayam: "interpréter la musique juive marocaine en Israël était mal vu, c'est en train de changer"

VidéoNeta Elkayam, chanteuse juive marocaine, tête d'affiche du documentaire "Dans tes yeux, je vois mon pays" de Kamal Hachkar, a accordé une interview exclusive à Le360. Elle y donne son point de vue sur la reprise des relations entre le Maroc et Israël.

Par Fatima El Karzabi
Le 16/01/2021 à 20h45
cover: الفنانة الإسرائيلية من أصل مغربي نيطع القايم: لهذا أعشق المغرب
le360

La chanteuse juive marocaine Neta Elkayam est l'un des personnages centraux du documentaire "Dans tes yeux, je vois mon pays" de Kamal Hachkar, diffusé le 27 décembre dernier sur 2M.

Interrogée sur la reprise des relations entre le Maroc et Israël, Neta Elkayam s'en réjouit et dit tout son amour pour le Royaume, le pays de ses parents et de ses grands-parents.

Mariée à Amit Hai Cohen, lui aussi musicien, Neta Elkayam vit à Al Qods. Elle a été bercée depuis sa tendre enfance par la musique traditionnelle marocaine. Jusqu'à présent, confie-t-elle, interpréter ce qu'on appelle le répertoire juif marocain était mal vu en Israël. Mais avec la reprise des relations et la possibilité pour les Marocains vivant au Maroc ou en Israël de voyager dans les deux pays, cela devrait changer la donne, explique la chanteuse.

Neta Elkayam dit par ailleurs apprécier la nouvelle génération de musiciens et de chanteurs marocains comme Nabyla Maan et Fayçal Azizi.

Par Fatima El Karzabi
Le 16/01/2021 à 20h45

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800