Politique

Vidéo. L'Académie du Royaume du Maroc a 43 ans: voici ce qui va y changer

VidéoL'Académie du Royaume du Maroc vient de faire l'objet d'une réorganisation en vertu du projet de loi 74.19 qui vient d'être adopté à l'unanimité par la Chambre des représentants.

Par Mohamed Chakir Alaoui et Yassine Benmini
Le 15/11/2020 à 14h00
cover vidéo :تعرفوا على جديد مشروع قانون حول  اكاديمية المملكة
DR

Selon Saadia Bensehli, députée de l'Union socialiste des forces populaires (USFP, majorité), cette réorganisation va apporter "un nouveau souffle à cette institution culturelle, l'une des plus importantes et dynamiques du pays".

Créée en 1977 par le défunt roi Hassan II, l’Académie du Royaume du Maroc est une institution dédiée à la réflexion, le débat académique et le rayonnement de la culture et de la civilisation marocaines. Abdeljalil Lahjomri en est le secrétaire perpétuel.

En vertu de cette nouvelle loi, deux organes spécialisés, l'un dans la traduction, l'autre pour les arts ont été créés.

"Le nouveau mécanisme sur les arts nationaux va permettre à l'Académie de mener des recherches et des études pour sauvegarder et promouvoir les arts dans tous les domaines", explique la représentante de l'USFP, en n’omettant pas de signaler que la structure dédiée à "la traduction" constituera l’un des nouveaux supports sur lequel l'Académie du Royaume du Maroc va baser ses actions.

"La traduction d’ouvrages et de documents est un vecteur important de la transmission du savoir. C’est même une nécessité", souligne la députée.

Ce projet de loi, adopté le 9 novembre dernier par la Chambre des représentants, prévoit "la révision des missions de l’Académie, son système d’adhésion, son organisation et sa gouvernance".

Ce texte comporte 79 articles répartis en 6 titres, qui stipulent que "les missions de l’Académie ont été déterminées et élargies pour inclure, en particulier, l'étude et la recherche, l’encouragement du développement de la recherche scientifique, la mobilisation des capacités intellectuelles et scientifiques nationales et internationales".

Par Mohamed Chakir Alaoui et Yassine Benmini
Le 15/11/2020 à 14h00

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800