Marrakech. Un membre PAM de la chambre des conseillers pris en flagrant délit de corruption

Moulay Abderrahim El Kamil. . DR

Moulay Abderrahim El Kamil, président de la commune Ouahate Sidi Brahim, dans la région de Marrakech, au demeurant conseiller PAM à la deuxième chambre du parlement, a été arrêté ce mardi 21 janvier dans l’après-midi. Premières indiscrétions sur un flagrant délit de corruption.

Le 21/01/2020 à 20h11

Il répond au nom noble de Moulay Abderrahim El Kamil, il est conseiller à la deuxième chambre du Parlement, élu sous les couleurs du Parti authenticité et modernité (PAM), et il est aussi le président d’une commune rurale, celle de Ouahate Sidi Brahim, dans la région de Marrakech. Et il vient d’être pris la main dans le sac, ce mardi 21 janvier dans l’après-midi.

De source sûre, Le360 apprend que la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a arrêté ce mardi après-midi le président de commune en flagrant délit de corruption.

Moulay Abderrahim El Kamil avait en effet exigé la somme de 110.000 dirhams en échange de la délivrance par ses services communaux d’un permis de construire en faveur d’un Marocain résidant à l’étranger, qui avait l’intention d’édifier un important projet immobilier dans la commune qu’il administre: un immeuble constitué de 20 appartements. Le MRE en question vit en Suède.

Bien mal en a pris au président de la commune rurale de Ouahate Sidi Brahim: l'intéressé a été dénoncé et une enquête a été diligentée. Son arrestation a logiquement suivi et les agents de la BNPJ sont parvenus à neutraliser le politicien véreux.

Désormais, c'est à la Justice de dire son mot.

Par Tarik Qattab
Le 21/01/2020 à 20h11