Politique

Lutte contre le terrorisme: Le Maroc blinde sa législation

La législation antiterroriste nationale sera plus sévère encore. Un projet d’amendement prévoit des peines allant jusqu’à 15 ans de prison ferme et de lourdes amendes pour ceux qui rallient les groupes terroristes, et ce dans le monde entier.

Par Abdeladim Lyoussi
Le 15/09/2014 à 09h28
EIIL
Des combattants de l'Etat islamique en Irak. | DR